Téléchargements

Écoles en tension

Les résistances à la relégation
Première édition

Cet ouvrage adopte une approche centrée sur les acteurs pour évoquer la vie de jeunes Bruxellois de quartiers défavorisés. Il s’intéresse non à ceux qui subissent le plus les ségrégations et les relégations, mais à ceux qui peuvent être considérés comme en réussite scolaire. Lire la suite

En prenant pour objet un groupe assez peu étudié en sociologie, le livre contribue aux débats relatifs aux fragmentations des jeunesses urbaines. Il analyse les positionnements de jeunes de quartiers défavorisés en réussite scolaire sur plusieurs dimensions – urbaines, sociales, ethniques et scolaires – et met en lumière à la fois la dualisation de la ville et une forme de dualisation qui apparaît dans ces quartiers, encore trop souvent appréhendés à partir d’une vision relativement homogénéisante.

En questionnant le rapport à la ville, mais également la relation aux origines sociales et ethniques ou encore les identités scolaires des jeunes de quartiers populaires en réussite scolaire, cet ouvrage souligne la diversité de leurs quartiers et met en évidence un processus de différenciation entre les catégories de jeunes qui y habitent. Le prisme ethnique et scolaire se retrouve au centre de ce processus. Le groupe mis à distance est décrit comme en majorité d’origine maghrébine, en échec scolaire, souvent délinquant et très présent dans l’espace urbain. Cette description est faite par l’ensemble des jeunes en réussite rencontrés, y compris par ceux qui partagent l’origine sociale et ethnique du groupe stigmatisé. La reproduction des stéréotypes relatifs au groupe mis à distance et la volonté d’affranchissement par rapport aux stigmatisations sont rendues nécessaires par la proximité sociale et urbaine entre les jeunes en réussite scolaire et les groupes plus relégués – qui n’ont pas l’opportunité de se détacher du stigmate.

Parce qu’il prend en compte certaines dimensions liées à l’ethnicité, ce livre apporte un complément à la littérature consacrée aux jeunes de quartiers défavorisés, qui se limite le plus souvent à traiter les dimensions territoriales et sociales. Cet éclairage permet non seulement de lutter contre les stéréotypes relatifs aux jeunes de quartiers défavorisés, mais aussi de donner des clés et des leviers aux acteurs de terrain pour lutter contre les différenciations entre jeunesses urbaines ; différenciations qui contribuent à la relégation et à la stigmatisation des jeunes les plus précaires dans les quartiers populaires.


Livre broché - En français 18,00 €
ePub Disponible chez ces revendeurs: Amazon Google Play Kobo
Info Acheter cet ouvrage sur le site de notre partenaire

Spécifications


Éditeur
Éditions de l'Université de Bruxelles
Auteur
Perrine Devleeshouwer,
Collection
Sociologie et anthropologie
ISSN
25935895
Langue
français
Catégorie (éditeur)
> Psychologie & Éducation
Catégorie (éditeur)
> Sociologie & Anthropologie
BISAC Subject Heading
SOC026000 SOCIAL SCIENCE / Sociology
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Subject Scheme Identifier Code
Classification thématique Thema: Sociologie et anthropologie

Livre broché


Date de publication
02 mai 2017
ISBN-13
978-2-8004-1618-2
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 176
Code interne
1618
Format
160 x 240 x 13 cm
Poids
292 grammes
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

ePub


Date de publication
29 avril 2019
ISBN-13
978-2-8004-1662-5
Contenu du produit
Text (eye-readable)
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 176
Code interne
1662
Epub-Édition accessible
Table of contents navigation
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Sommaire


INTRODUCTION
Des jeunes de quartiers urbains défavorisés au prisme de la sociologie
Ségrégation et ancrage territorial ?
Jeunesses des quartiers défavorisés : entre fragmentation et expérience commune
CHAPITRE I. – Bruxelles : un contexte urbain pour une recherche empirique
Une recherche sur les jeunes de quartiers urbains défavorisés en réussite scolaire
Bruxelles, ville mosaïque
L’école à Bruxelles
    Une organisation institutionnelle complexe et une forte différenciation interne
    La logique de quasi-marché scolaire
    Inégalités et ségrégations
La recherche empirique
    Délimitation du terrain : un choix raisonné d’établissements scolaires
    Différentes méthodes pour une triangulation des données
Entre origine sociale défavorisée et réussite scolaire
    Le genre
    L’origine socioéconomique
    L’origine ethnique
    Répartition géographique
    Parcours scolaires
Conclusion
CHAPITRE II. – Des usages variés et peu visibles de la ville
Des usages urbains variés
    Mobilité spatiale étendue
    Mobilité spatiale restreinte
    Mobilité spatiale locale
    Une approche multidimensionnelle des pratiques de mobilité
Des usages peu visibles
    Un usage fonctionnaliste de la ville
    Un faible attachement territorial
    De la distanciation
Un regard sur la sociologie urbaine
Conclusion
CHAPITRE III. – Ethnicisation du monde social
L’ethnicisation de l’espace urbain
    La blonde et le Flamand
    Les quartiers animés
    Les quartiers de vieux
    Stigmatisation territoriale
L’ethnicisation à l’école
L’ethnicisation des rapports sociaux : un point théorique
Conclusion
CHAPITRE IV. – Origines et ambitions
Aux origines
    Origines sociales et pays d’origine : éducation et attitudes
    Des valeurs et du religieux
Ambitions : entre justifications collectives, individuelles et institutionnelles
    Justifications collectives
    Justifications individuelles
    De la filière d’enseignement général
Un aperçu de la littérature relative aux aspirations pour comprendre les ambitions élevées des
jeunes
    Logiques familiales et migratoires
    Des logiques institutionnelles
Conclusion
CHAPITRE V. – À l’école de la méritocratie
Des trajectoires variées
    Des déterminants « classiques » des trajectoires
    Des établissements en position intermédiaire dans les hiérarchies scolaires
Une approche compréhensive des trajectoires
    Des critères sociaux et scolaires
Un vécu similaire : la réussite scolaire
De la méritocratie chez les jeunes : quand tu veux, tu peux
De la méritocratie chez les enseignants ?
    Une sélection des publics jugée nécessaire
    Vers une intégration des principes méritocratiques
Sociologie de l’éducation : entre analyse institutionnelle et logiques d’acteurs
Conclusion : entre trajectoires, effet d’établissement et normes communes
CHAPITRE VI. – Un exemple idéal-typique comme outil de comparaison
CONCLUSION
Bibliographie
Liste des cartes, des encadrés, des figures et des tableaux

Extrait


Introduction