Downloads

Bureaux de partis, bureaux du pouvoir

Cinquante ans d'histoire
First Edition

Au travers de documents de première main, une équipe de chercheurs issus de la partie flamande du pays ont analysé les bureaux de partis politiques belges, leurs structures, leurs fonctions, leur composition, leur modus operandi, leurs processus de décision… depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Read More

Les bureaux des partis politiques belges sont-ils des bureaux du pouvoir ? Aux yeux du citoyen, qui en entend parler à intervalles plus ou moins réguliers dans les médias, souvent à l’issue des traditionnelles réunions du lundi, les bureaux de parti sont entourés d’une aura de mystère : on les soupçonne de tirer les ficelles des gouvernements à tous les niveaux de pouvoir ; on leur attribue le choix des candidats aux élections, la nomination des ministres ; on pense qu’ils définissent les priorités et dictent la ligne politique des partis ; on y voit un instrument plus ou moins docile aux mains du président de parti… A fortiori, dans les périodes où la particratie domine le paysage politique.

Les contributeurs de ce volume se sont intéressés aux relations des bureaux de partis avec les « piliers », les groupes parlementaires, à la place qu’ils réservent aux femmes, aux ramifications de leur pouvoir.  Ils ont mis en évidence les fondements de leur légitimité, leur rôle dans la carrière des hommes politiques, les motivations de leurs membres à y briguer un siège, les tensions entre la tutelle exercée par les bureaux (et les présidents de parti) et le pouvoir personnel des ténors du parti.

Cet ouvrage présente la traduction française d’un ouvrage publié originalement en néerlandais par Acco, Leuven, 2005.


Paperback - In French 22.00 €
Info Purchase this book on the website of our partner

Specifications


Publisher
Éditions de l'Université de Bruxelles
Edited by
Wilfried Dewachter, Sam Depauw,
Contributions by
Wilfried Dewachter, Sam Depauw, Bram Wauters, Yves Dejaeghere, Kirsten Peirens, Peter Vansintjan, Jo Noppe, Annemie Van Uyten, Wouter Beke, Peter Biondi,
Translated by
Henny-Annie Bijleveld-Deloose,
Collection
Political Science
ISSN
13786571
Language
French
Publisher Category
Publishers own classification > Political Science
BISAC Subject Heading
POL015000 POLITICAL SCIENCE / Political Process / Political Parties
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013-2019)
3283 SCIENCES POLITIQUES
Subject Scheme Identifier Code
Thema subject category: Political parties and party platforms

Paperback


Publication Date
08 May 2007
ISBN-13
978-2-8004-1391-4
Extent
Main content page count : 248
Code
1391
Dimensions
160 x 240 x 19 cm
Weight
447 grams
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Contents


Note liminaire
INTRODUCTION – Le bureau dans l’imbroglio de l’action du parti | Wilfried DEWACHTER
1. Un concept typiquement belge
        A. Une description raisonnable
        B. De grandes différences sur le terrain
        C. Des appellations et des chiffres
        D. Définition
2. Le modèle de base de la construction du parti
        A. Le schéma général d’organisation
        B. Un large éventail de fonctions
3. La politique, synonyme d’action
4. Le bureau dans une particratie
ANNEXE 1 – Le parti politique le plus puissant en 2005 (PS-CD&V-NV-A)
PREMIÈRE PARTIE – La voie vers le bureau de parti
L’élection directe du bureau du VLD | Bram WAUTERS
1. Introduction
2. La composition du bureau
3. Mandataires et non-mandataires
4. Comparaison entre candidats et élus
        A. Le sexe
        B. L’âge
        C. La circonscription
        D. La participation aux élections précédentes
5. Le comportement électoral des membres du VLD
6. Conclusion
ANNEXE 2 – Les élus du bureau du VLD (1993, 1997, 2001 et 2004)
L’ouverture du bureau de parti au mouvement féministe | Yves DEJAEGHERE et Kirsten PEIRENS
1. La présence des femmes au bureau des partis flamands
        A. Dans les statuts des partis
        B. Des statuts à la réalité : un parcours semé d’embûches
2. Le goulet d’étranglement de la représentation féminine
        dans les partis politiques
        A. La base : les membres
        B. Le second échelon : les militants
        C. Entre la base et le sommet du parti, les niveaux intermédiaires : les communes,
             les arrondissements et les fédérations
        D. De la base au sommet : un goulet d’étranglement
        E. Le goulet d’étranglement, un phénomène exclusivement politique ?
3. Conclusion
Les composantes du pilier catholique au bureau du CVP | Yves DEJAEGHERE et Peter VANSINTJAN
1. Introduction
2. Les composantes du pilier catholique au CVP (les standen)
3. Les relations entre standen au bureau de parti
4. Les gouvernements Van Acker IV (1954-1958) et Martens V (1981-1985)
        A. La composition du Comité national de 1954 à 1958
        B. La composition du bureau national du parti de 1981 à 1985
5. Conclusion
ANNEXE 3 – L’organisation de l’espace au bureau du parti Les fonctions du bureau pour le
simple militant | Wilfried DEWACHTER
1. La valeur du statut
2. L’importance de l’information
        A. La diffusion
        B. L’orientation dans le processus de décision
        C. Le pouvoir
3. La défense de la ligne du parti
4. La participation au bureau du parti
5. L’apprentissage de la culture politique du parti
6. La participation aux contacts entre les fédérations
7. La construction de la carrière
8. Conclusion
DEUXIÈME PARTIE – Le pouvoir de décision au sein du bureau de parti
Introduction | Jo NOPPE, Wilfried DEWACHTER et Annemie VAN UYTVEN
ANNEXE 4 – Le parti communiste belge sous la direction stalinienne
d’Edgard Lalmand (1945-1949)
Diriger ou être dirigé ? Le Comité national au PSC-CVP (1945-1954) | Wouter BEKE
1. Introduction
2. La commission de contact domine le Comité national
3. Les groupes parlementaires renforcent leur emprise sur le parti
4. La question royale et la lutte pour le primat de la politique
5. Le Comité national renonce à la direction
6. Un nouveau gouvernement mais pas une meilleure entente au parti
7. La plus grande distance possible entre parti et gouvernement ?
8. Les groupes parlementaires et le parti à nouveau face à face
9. Conclusion
ANNEXE 5 – Le « tout-puissant bureau » de la Volksunie, au début des années soixante-dix
Le pouvoir de décision dans les bureaux de partis des années cinquante
(PSB-BSP et PSC-CVP) | Peter BIONDI, Jo NOPPE et Sam DEPAUW
1. Introduction
2. La composition du bureau
3. Le fonctionnement du bureau
4. Entre parti et gouvernement
5. Conclusion
La prise de décision dans les bureaux des partis socialistes des années
1970 et 1990 | Jo NOPPE, Wilfried DEWACHTER et Annemie VAN UYTVEN
1. Fonctionnement interne
2. Les dispositions statutaires du bureau du PSB-BSP dans les années soixante-dix
3. Présences et interventions
        A. Avant la scission
        B. Après la scission
4. Contenu des discussions et processus de décision
5. Le bureau du SP dans les années quatre-vingt-dix
        A. Dispositions statutaires du bureau de parti
        B. Interventions dans le débat
6. Conclusion
ANNEXE 6 – Le rôle du bureau lors de la scission du PSB-BSP
TROISIÈME PARTIE – Le bureau de parti dans un système politique complexe
Comment le bureau contrôle-t-il les groupes parlementaires ? | Sam DEPAUW
1. Introduction
2. La cohésion du groupe parlementaire et son degré de dépendance
3. Le projet de contrat
4. Les mécanismes d’analyse et de sélection
5. Le contrôle et l’obligation de faire rapport
6. Les limitations institutionnelles
7. Conclusion
Être membre d’un bureau de parti : la voie royale pour devenir ministre ? | Yves DEJAEGHERE
1. Introduction
2. Hypothèse de travail
3. Le sésame ?
4. La durée des mandats gouvernementaux
5. Brève analyse des résultats par parti
        A. Le CVP
        B. Le (B)SP
        C. Le PS(B)
        D. Le PSC
6. Conclusion
ANNEXE 7 – Le bureau domine le congrès du parti
La base du parti évalue le bureau | Wilfried DEWACHTER
1. L’image des électeurs
2. La vision des membres
        A. Le regard des membres sur le PS
        B. La communication des partis avec leurs membres
3. La vision du militant convaincu
        A. La vue d’ensemble
        B. Pourquoi les personnes influentes sont-elles si puissantes au parti ?
        C. Le processus de décision au bureau du parti
4. Conclusion : le bureau dans un « mouvement »
Le bureau de parti et la presse | Jo NOPPE
1. Analyse quantitative
2. L’approche du bureau de parti
3. Conclusion
ANNEXE 8 – Deux communiqués de presse à propos d’un important bureau du parti
socialiste tenu le 26 juin 2004
        De Tijd, 28 juin 2004
        Le Soir, 28 juin 2004
CONCLUSION – L’efficient secret dans le parti ? | Sam DEPAUW
1. Introduction
2. Le secret dévoilé
3. Les groupes « efficaces » et « de parade »
4. Des partis nouveaux ?
Liste des abréviations

Excerpt


Introduction