Downloads

La social-démocratie et le chômage


First Edition

Erol Külahci propose une analyse détaillée de l’évolution du mouvement socialiste européen. Read More

Existe-il des partis politiques au niveau européen ? Quelles sont leurs caractéristiques et leurs politiques? Comment abordent-ils les questions des défaillances socio-économiques, du chômage et de la précarisation de l’emploi ? Dans quelle mesure contribuent-ils à résoudre le triple déficit de légitimité, de démocratie et de représentation dont souffre l’Union européenne ? L’auteur répond à ces multiples questions par un examen approfondi des partis sociaux-démocrates depuis l’Europe des Six jusqu’à nos jours. Il compare leurs attitudes envers le Parti social-démocrate européen (PSE), quant à son organisation, sa composition et ses fonctions. Dès lors que l’édification de l’UE est un des défis majeurs pour le PSE, il se penche aussi sur les rapports complexes qu’entretient la social-démocratie avec la construction européenne. Enfin, il propose une comparaison pan-européenne des positions de cette famille politique sur la question du chômage et de la précarisation de l’emploi. Ces différentes étapes apportent un éclairage nouveau et multiple sur la nature et les politiques des partis européens comme sur leurs contributions à la problématique de la recomposition des modes de gouvernement, de gouvernance et de légitimité de l’UE.


Paperback - In French 21.00 €
Info Purchase this book on the website of our partner

Specifications


Publisher
Éditions de l'Université de Bruxelles
Author
Erol Külahci,
Collection
Political Science
ISSN
13786571
Language
French
Publisher Category
Publishers own classification > Political Science
BISAC Subject Heading
POL023000 POLITICAL SCIENCE / Political Economy
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013-2019)
3283 SCIENCES POLITIQUES
Subject Scheme Identifier Code
Thema subject category: Political science and theory

Paperback


Publication Date
25 August 2008
ISBN-13
978-2-8004-1430-0
Extent
Main content page count : 208
Code
1430
Dimensions
160 x 240 x 16 cm
Weight
266 grams
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Contents


Introduction. – Europartis et Union européenne
1. De l’intérêt d’étudier les partis européens
    A. La perspective normative
         1. La légitimité
         2. La démocratie
         3. La représentation
    B. La perspective fondamentale
         1. Comparative-political approach et integrative-proper approach
         2. International relations vs. comparative politics
2. Problématique et questions de recherche
3. Méthodes, données et plan de l’ouvrage
    A. Méthodes
    B. L’enregistrement des données
    C. Plan de l’ouvrage
PREMIÈRE PARTIE – La nature des partis politiques au niveau européen : le
cas de la social-démocratie

CHAPITRE I. – La nature des europartis
1. Le concept
    A. Les différentes conceptions
    B. Les termes contingents
    C. La définition du concept
2. Les variables dépendantes : les domaines et la mesure du changement
    A. Les acteurs partisans
    B. La structure des europartis
    C. Les fonctions des europartis
         1. Les fonctions superstructurelles
              a. La constitution d’une famille politique
              b. L’européanisation
              c. Les enjeux de l’élargissement d’une famille politique : intérêts et changements
         2. Les fonctions infrastructurelles
              a. Élections, politisation et système de partis
              b. Le contrôle politique
3. Les variables européennes du changement
4. Le cadre partisan national
CHAPITRE II. – Les institutions européennes et les europartis
1. De l’indifférence à la reconnaissance des europartis
2. La proposition de règlement 2001 : analyse des positions des acteurs
    A. La position de la Commission européenne
    B. Les positions au sein du Parlement européen
         1. Le statut
         2. Le financement
         3. Les fonctions
    C. La présidence belge du Conseil
         1. Le principe démocratique et le système de vérification
         2. Le seuil minimum de transnationalité d’une FEP
         3. Le financement : la question des dons
    D. La demande des fédérations européennes de partis
3. Conclusions
CHAPITRE III. – L’europarti social-démocrate et ses acteurs partisans
1. De l’Internationale socialiste aux partis socialistes de la Communauté européenne
2. L’Union des partis socialistes de la Communauté européenne et le triple
    élargissement de la Communauté
3. La chute du mur de Berlin, le Parti des socialistes européens et les élargissements de l’UE
4. L’ouverture à d’autres forces idéologiques ?
5. Conclusions
CHAPITRE IV. – Du contact à la coopération
1. La phase de contact entre les PSCE
2. La phase de coopération
    A. L’UPSCE (1974-1992)
         1. Les organes
         2. Le processus décisionnel
         3. Renforcement de l’Union : aspects structurels
    B. Le PSE (de 1992 à nos jours)
         1. Les organes
         2. Les compétences
         3. Le financement
         4. Le militantisme « supranational » ?
CHAPITRE V. – Le développement des fonctions
1. La constitution d’une famille politique sociale-démocrate ?
2. L’européanisation
3. Le contrôle politique
4. Élection, politisation et système de partis ?
5. L’utilisation du PSE
DEUXIÈME PARTIE – La politique des partis au niveau européen : Parti
socialiste européen et chômage
CHAPITRE VI. – Les politiques des europartis
1. Le concept
    A. Les conceptions en présence
    B. Les termes contingents
    C. La définition du concept
2. Les facteurs externes
    A. Les alliances entre les fédérations européennes de partis
    B. La construction de coalition transnationale
3. Les facteurs internes
    A. Les politiques des partis nationaux
    B. Les fédérations et les idéologies
4. Les mécanismes
    A. Le mécanisme partisan centralisé
    B. Le mécanisme partisan décentralisé
CHAPITRE VII. – Le PSE et le chômage sous la présidence luxembourgeoise
1. Le contexte européen
    A. La crise du chômage
    B. Les réponses nationales
    C. La solution au niveau européen ?
2. Analyse du mécanisme partisan centralisé
    A. La phase de lancement
    B. La phase d’élaboration
         1. La tentative d’influencer l’agenda du groupe de travail
         2. Les réunions « ad hoc »
         3. La première mouture du programme de Luxembourg
         4. Les réactions des représentants des leaders
3. La phase de décision
4. Analyse du mécanisme partisan décentralisé
5. Conclusions
CHAPITRE VIII. – Le PSE et le chômage sous les présidences allemande et portugaise de l’UE
1. L’analyse du mécanisme partisan centralisé
    A. La phase d’initiation
    B. La phase d’élaboration
    C. La phase de décision
         1. La première mouture 
         2. La stratégie européenne pour la croissance et l’emploi
         3. Le Pacte européen pour l’emploi
         4. Les réactions des acteurs partisans
              a) Le SPD
              b) Le PvdA
              c) Le SDP
         5. Débat, consensus et implication de la Commission européenne
2. Analyse du mécanisme partisan décentralisé
    A. Les phases d’initiation, d’élaboration et de décision
    B. La phase de mise en œuvre
         1. Le PSE sous la présidence allemande de l’UE
         2. La présidence portugaise de l’UE et l’utilité relative du PSE
3. Conclusions
Conclusions générales
1. Le PSE stricto sensu
    A. Un groupement ?
    B. Une confédération de partis nationaux ?
    C. Une organisation extraparlementaire au niveau européen ?
    D. Une institution intégrative faible ?
2. Les politiques du PSE
    A. Sceptique vs. transnational
    B. Le pouvoir conditionnel du PSE
    C. L’approche transnationale
3. Les partis européens
    A. La nature des europartis
         1. De simples relations diplomatiques internationales ?
         2. Une confédération de partis ?
         3. Un protoparti ?
         4. Une fédération européenne de partis ?
         5. Du contact à la coopération
         6. Un réseau partisan ?
         7. Un parti au sens conventionnel ?
    B. Les politiques des europartis
         1. Le cadre partisan national
         2. L’approche des « comparative politics »
              a) L’idéologie des partis européens, l’enjeu socio-économique
                  et l’influence sur le Conseil
              b) Les alliances entre partis européens sur des questions socio-économiques
              c) Le policy-making des partis européens
              d) Réseau politique ou réseau partisan ?
4. La dimension normative
    A. La légitimité
    B. La démocratie
    C. La représentation
5. De l’Europe des patries à l’Europe des partis ?
    A. Aspects empiriques
    B. Aspects paradigmatiques/théoriques
         1. Comparative political approach et integrative proper approach
              a) Les FEP entre infrastructures et superstructures
              b) La problématique de l’européanisation
         2. International relations approach vs. comparative politics approach
         3. Implication pour les théories de l’intégration européenne
    C. Aspects normatifs
6. Les perspectives
Bibliographie
Remerciements

Excerpt


Introduction