Downloads

Introduction à la science politique


Third Edition

Qu’est-ce que la science politique ? Quels en sont les champs d’investigation et les méthodes d’analyse ? Read More

La science politique est une discipline scientifique en constante évolution et en débat(s) fréquent(s), qui a peu de choses à voir avec l’actualité et les commentaires, le plus souvent superficiels, qui entourent régulièrement les faits sociaux et politiques de nos sociétés.

L’ambition de l’auteur est de faire découvrir au lecteur ce que recouvre la science politique, les débats qui l’animent, les objets dont elle traite et les méthodes mobilisées pour tenter d’analyser les faits politiques.

À des fins didactiques, l’ouvrage est décomposé en huit chapitres. Le premier porte sur l’histoire de la discipline, sur la définition de son champ d’investigation et sur les règles de base à respecter. Le deuxième présente ce qui est le cœur de la science politique, le pouvoir politique et son évolution. Le troisième se fixe sur l’étude des régimes politiques : les régimes autoritaires, totalitaires et démocratiques. Les chapitres suivants sont une plongée dans le fonctionnement de la démocratie représentative. Le chapitre IV porte sur les règles qui entourent le vote et l’élection, en particulier les modes de scrutin. Le chapitre V traite de l’acte principal qui légitime la démocratie représentative, l’élection au suffrage universel. Qui vote et pourquoi ? Mais aussi, qui ne vote pas et pour quelles raisons ? Le chapitre VI a trait à un des acteurs majeurs de la démocratie représentative, les partis politiques. Pour sa part, le chapitre VII est dédié aux principales idéologies, pensées et familles politiques. Enfin, hors la participation électorale, le dernier chapitre traite de toutes les formes de participation politique et sociale dans les sociétés – de l’adhésion partisane à la participation aux nouveaux mouvements sociaux en passant par l’action dans les mouvements sociaux dits classiques.


Paperback - In French 18.00 €
Buy
Info Purchase this book on the website of our partner

Specifications


Publisher
Éditions de l'Université de Bruxelles
Edition
3
Author
Pascal Delwit,
Collection
Political Science
ISSN
13786571
Language
French
Publisher Category
Publishers own classification > Political Science
BISAC Subject Heading
POL058000 POLITICAL SCIENCE / World / European
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013-2019)
3283 SCIENCES POLITIQUES
Subject Scheme Identifier Code
Thema subject category: Politics & government

Paperback


Publication Date
30 March 2018
ISBN-13
978-2-8004-1633-5
Extent
Main content page count : 384
Code
1633
Dimensions
160 x 240 x 20 cm
Weight
608 grams
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Contents


Avant-propos
CHAPITRE IHistoire et règles méthodologiques de la science politique
I.    Une discipline récente
II.   L’autonomisation disciplinaire de la science politique
III. Le caractère précurseur de la science politique américaine
IV.  La cristallisation politologique après 1945
V.   Que recouvre la science politique ?
VI.  Le rapport avec les autres disciplines
VII. Aspects méthodologiques
         A. Le principe de la neutralité axiologique
         B. La séparation de la morale et de la politique
         C. La science politique n’est pas l’étude de « l’air du temps »
         D. L’utilisation des mots et des concepts en science politique
         E. Le danger du « sens commun »
         F. Dépasser les apparences
         G. Les dangers de l’anachronisme
         H. Adopter une démarche scientifique
VIII. Quand un objet d’étude est-il du ressort de la science politique ?
CHAPITRE IILe pouvoir politique
I.    La notion de pouvoir
II.  Les sources du conflit
III. L’État, forme contemporaine du pouvoir politique
       A. L’État comme institutionnalisation du pouvoir politique
       B. Les formes et les sources de la légitimité
            1. La tradition
            2. Le charisme
            3. La raison
IV.  Quand y a-t-il État ?
V.    Les formes de l’État
VI.  L’évolution des prérogatives étatiques
        A. L’État minimal
        B. L’impact protéiforme de la première guerre mondiale
        C. L’avènement de l’État social, de l’État-providence ou du Welfare State
        D. Les mises en cause de l’État
        E. Vers le dépassement de l’État ?
CHAPITRE III Les régimes et les systèmes politiques
I.     Les régimes autoritaires
        A. Les régimes de pouvoir patrimonial
        B. Les régimes de « caudillos »
        C. Les dictatures « libérales »
        D. Les populismes
        E. Les autoritarismes contemporains
II.    Les régimes totalitaires
        A. Les temporalités du concept de totalitarisme
        B. Définir le totalitarisme
        C. Le totalitarisme, un concept opératoire ?
III.   Les régimes démocratiques
         A. La démocratie directe
              1. Le référendum, un mécanisme de démocratie directe ?
              2. Avantages, inconvénients et positionnements envers le référendum
              3. Les développements de la démocratie délibérative
         B. La démocratie représentative
              1. La nécessité de la représentation
              2. Mandat représentatif et mandat impératif
              3. La pacification des conflits
              4. Les conditions de la démocratie représentative
                  a) Le suffrage universel.
                  b) Le suffrage doit être organisé à échéance régulière
                  c) L’alternance
                  d) La nomination de « vrais gouvernants »
                  e) Le marché et l’économie de marché
                  f) Le principe majoritaire et la protection des minorités
                  g) L’existence de contre pouvoirs et de garde fous
              5. Les types de régimes démocratiques
                  a) Les régimes d’assemblée
                  b) Les régimes parlementaires
                  c) Le régime présidentiel
CHAPITRE IV Les règles électorales dans une démocratie
I.     L’évolution des conditions de vote
II.    Les dimensions de l’élection
III.  Les modes de scrutin
        A. Le mode de scrutin majoritaire
             1. Le scrutin uninominal à un tour
             2. Le mode de scrutin plurinominal à un tour
             3. Le mode de scrutin uninominal à deux tours
             4. Le mode de scrutin plurinominal à deux tours
             5. Les effets attendus des modes de scrutin majoritaires
        B. Les modes de scrutin proportionnels
             1. La distribution des sièges par la méthode du quotient
             2. La distribution des sièges par la méthode du diviseur
             3. Les effets attendus des modes de scrutin proportionnels
                 a) Les seuils
                 b) Le panachage
                 c) Des listes ouvertes ou semi ouvertes
        C. Les modes de scrutin mixtes
IV.   Le mode de scrutin « fait-il » l’élection ?
CHAPITRE V Les élections et le comportement électoral
I.     La non-inscription sur les listes électorales
II.    L’abstention électorale
         A. L’abstentionnisme de condition
         B. L’abstentionnisme de protestation
         C. L’abstentionnisme lié à l’essence de l’élection
         D. Les effets de la conjoncture
III.   Le vote blanc
IV.    Les méthodes d’analyse du comportement électoral
         A. La géographie électorale
         B. La sociologie électorale
         C. L’approche qualitative
V.     Les grands modèles d’interprétation du comportement électoral
         A. Le déterminisme social: le « modèle de Columbia »
         B. Le déterminisme psycho-affectif: le « modèle de Michigan »
         C. Les variables lourdes de la sociologie électorale en Europe
         D. L’issue voting
         E. Les théories du choix rationnel
CHAPITRE VI Les partis politiques
I.     À l’origine des partis politiques
II.    Définir le parti politique
III.   Les fonctions des partis>
IV.   Les systèmes de partis
        A. Bipartisme et multipartisme
        B. Les formes de multipartisme
             1. L’apport de Jean Blondel
             2. L’apport de Giovanni Sartori
        C. L’utilisation d’indices: le nombre effectif de partis et l’indice de fragmentation
V.     Les typologies de partis
        A. L’apport de Seymour Martin Lipset et Stein Rokkan
        B. Les réflexions contemporaines
VI.   Crise ou adaptation des partis ?
         A. La rupture des partis politiques avec leur base sociale et avec les citoyens
         B. Le recours aux financements illégaux et les questions de morale publique
         C. La difficile adaptation aux transformations sociétales
         D. Un canevas organisationnel inadapté
         E. De nouveaux canaux de médiation et de représentation
         F. Un cadre institutionnel inadapté
         G. La « fin » des idéologies « structurantes »
         H. La crise des partis politiques est un thème récurrent dans l’histoire contemporaine
              et dans l’appréhension des partis
         I. Le nouveau rapport des partis politiques à l’État
         J. L’hypothèse de l’avènement des partis européens
CHAPITRE VII Idéologies, clivages et familles politiques
I.      La pensée et la famille libérales<
II.     La pensée et la famille conservatrices
III.    La pensée et la famille démocrates chrétiennes
IV.    La pensée et la famille anarchistes
V.      La pensée et la famille socialistes
         A. La naissance du réformisme
VI.    La pensée et la famille communistes
VII.  La pensée et la famille de l’écologie politique
VIII. La pensée et la famille de défense de la périphérie
IX.    La pensée et la famille d’extrême droite
CHAPITRE VIII Les différentes formes de participation sociale et politique
I. Les formes conventionnelles de la participation politique
    A. La participation politique et les partis
        1. Les adhérents
        2. Les militants
        3. Les dirigeants
    B. Pourquoi un déclin de l’adhésion aux partis ?
        1. L’affaissement des idéologies
        2. L’érosion de l’importance partisane dans la gestion des affaires et de la représentation
        3. La « délocalisation » des investissements
        4. L’individualisation progressive de la société
        5. La fragmentation socio-démographique: l’érosion des communautés
        6. Les mutations socio professionnelles et sociétales
II.  Les formes de participation politique non conventionnelles
      A. La question sociale
           1. Les acteurs
                a) Les organisations de masse et les organisations de militants
                b) Les organisations de « service » et les organisations « politiques »
                c) Les liens avec des partis politiques
           2. Les répertoires d’action
    B. Les nouvelles formes de participation politique non conventionnelles
        1. Les questions qu’elles concernent
        2. Les acteurs
        3. Les répertoires d’action
Orientation bibliographique

Excerpt


Introduction