Téléchargements

Quand on n'a que l'austérité

Abolition et permanence du politique dans les discours de crise en Italie et en Espagne (2010-1013)
Première édition

L’auteur cherche à déterminer s’il existe un discours d’austérité aux caractéristiques communes, dépassant les frontières nationales et partisanes, et à quoi l’attribuer. Lire la suite

Dans le contexte de récession économique qu’a connu l’Europe après la crise financière de 2008, de nombreux pays ont adopté des plans d’austérité budgétaire drastiques sous la pression des marchés financiers et de ladite « Troïka » (Commission européenne, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international). Quelle que soit leur orientation idéologique, les gouvernements d’Europe du Sud ont mené des réformes économiques similaires et produit des discours comparables pour les justifier. Cet ouvrage s’intéresse à la nature et aux causes de cette convergence observée durant la crise : peut-on identifier la présence d’un discours d’austérité aux caractéristiques communes, indépendamment des frontières nationales et partisanes ? À quoi peut-on l’attribuer ?

Pour répondre à ces questions, l’ouvrage privilégie l’analyse du discours et s’intéresse à deux cas d’étude en particulier : l’Italie et l’Espagne. Les interventions de trois chefs de gouvernement – José Luis Zapatero, Mariano Rajoy et Mario Monti – sont minutieusement analysées entre 2010 et 2013. À travers l’étude des contradictions et des écueils du discours d’austérité, l’ouvrage livre un éclairage nouveau sur la crise de légitimité et sur les transformations des lignes d’affrontement politique que traversent les démocraties européennes.


Livre broché - En français 25,00 €
ePub Disponible chez ces revendeurs: Amazon Google Play Kobo
Info Acheter cet ouvrage sur le site de notre partenaire

Spécifications


Éditeur
Éditions de l'Université de Bruxelles
Auteur
Arthur Borriello,
Collection
Science politique
ISSN
13786571
Langue
français
Catégorie (éditeur)
> Science politique
BISAC Subject Heading
POL058000 POLITICAL SCIENCE / World / European
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3283 SCIENCES POLITIQUES
Date de première publication du titre
20 décembre 2018
Subject Scheme Identifier Code
Classification thématique Thema: Politique et gouvernement

Livre broché


Date de publication
20 décembre 2018
ISBN-13
978-2-8004-1639-7
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 242
Code interne
1639
Format
160 x 240 x 16 cm
Poids
389 grammes
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

ePub


Date de publication
29 avril 2019
ISBN-13
978-2-8004-1651-9
Contenu du produit
Text (eye-readable)
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 242
Code interne
1651
Epub-Édition accessible
Table of contents navigation
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


avatar

Compte rendu

Source
Hugues Le Paige
https://www.revuepolitique.be/blog-notes/lausterit
"Un des intérêts du livre de Borriello [...] est qu'il étudie non pas les politiques d'austérité déjà largement analysées par ailleurs, mais bien le discours d’austérité tenu entre 2010 et 2013 dans le chef de trois Premiers ministres d’obédiences différentes : en Italie, Mario Monti (technocrate d’origine démocrate-chrétienne), en Espagne, José Luis Zapatero (socialiste 3e voie) et Mariano Rajoy (conservateur traditionnel)."

Sommaire


 

Introduction
Les sources d'inspiration théoriques : économie politique, théorie politique et analyse du
discours
De la crise des subprimes à l’austérité généralisée : une brève économie politique de la crise de
la zone euro
La structure générale de l’ouvrage
PREMIÈRE PARTIE – L’austérité comme discours politique
Chapitre I. – L’économie politique au prisme des idées
L’étrange non-mort du néolibéralisme vue par les approches idéationnelles
Avancées et impasses du tournant idéationnel
Chapitre II. – Le politique, la politique et l’économie. L’antagonisme au fondement du social
Le politique comme irréductible antagonisme
Les « Grandes Transformations » de l’époque contemporaine
Chapitre III. – Les mots et la chose politique : une approche poststructuraliste du discours
d’austérité
Quelques éléments philosophiques sur le langage
L’analyse du discours politique : approches et enjeux
Analyser le discours d’austérité : pistes de recherche et opérationnalisation
    L’austérité en récits
    Les métaphores de l’austérité
    L’analyse lexicométrique
    Le corpus des textes
DEUXIÈME PARTIE – Les reconfigurations sectorielle et spatiale dans le discours d’austérité
Chapitre IV.There is no alternative : de la nécessité d’être austère
Les marqueurs du registre de la nécessité et de sa centralité
L’état d’exception économique : la gravité de la crise et l’urgence de l’action
La construction du sens commun : l’évidence économique
Le contexte global et les engagements européens
La normalisation de la nécessité et l’abolition des alternatives
Chapitre V. – La naturalisation métaphorique des phénomènes économiques
Le corps et la machine : l’économie malade ou dysfonctionnelle
La nature hostile : le voyage du gouvernement au cœur de la tempête
Chapitre VI. – L’obsolescence de l’État-nation : la reconfiguration spatiale de la politique
L’Europe comme lieu légitime de l’action politique dans un monde global
De l’arène à la maison commune : l’Union européenne entre espace de confrontation et de
coordination
TROISIÈME PARTIE – La préservation de l’autonomie politique dans le discours d’austérité
Chapitre VII. – La préservation de l’illusio politique
Réalité et vérité : la mise en transparence du réel dans le discours d’austérité
    La lecture des signes de l’économie
    Toute la vérité, rien que la vérité
Régir le réel : la politique comme volonté et efficacité
L’illusio de l’alternance
Chapitre VIII. – Les traces du politique : antagonisme, morale austère et contre-discours
Irréductible antagonisme : la métaphore agonistique et la construction symbolique de l’unité du
corps social
De nécessité vertu : l’austérité comme impératif moral
    La répartition juste et équitable de l’effort
    Le sacrifice de la collectivité présente pour la collectivité future
    Faire de nécessité vertu : rigueur et discipline
Conclusions
Les enseignements : les raisons d’une résilience
    Paradigmes et analogies malheureuses
    Le rôle des institutions, normes et discours dans la résilience néolibérale
De l’abolition du politique à son inexorable retour
Bibliographie
Liste des discours analysés
Mario Monti
Mariano Rajoy
José Luis Zapatero
Index des encadrés, des illustrations et des tableaux
Liste des encadrés
Liste des figures
Liste des tableaux

Extrait


Introduction