Le revenu de base universel, avenir de la sécurité sociale? - EUB

Le revenu de base universel, avenir de la sécurité sociale?

Une introduction critique au débat
First Edition

Preface by Olivier De Schutter

Sur la responsabilité, Hannah Arendt a livré des réflexions importantes mais éparses. Or le versant éthique de La Condition de l'homme moderne n’est explicitement développé nulle part dans son œuvre. Read More

Le présent ouvrage poursuit un double objectif. Expliciter l'esquisse d’une éthique chez Hanna Arendt, en la faisant dialoguer avec celles de Karl Jaspers, Hans Jonas, John Dewey, mais aussi Paul Ricœur. Ce faisant, trouver aussi un guide pour articuler de manière efficace les multiples conceptions existantes de la responsabilité, tant en philosophie qu’en sciences sociales : responsabilité collective, responsabilité sans faute, responsabilité-dette, responsabilité-promesse, responsabilité partagée... Cet effort d’éclaircissement conceptuel est requis par les incessantes références à la responsabilité dans nombre de nos débats contemporains. Mais il offre surtout une réponse inédite à une question en apparence triviale : pourquoi certains hommes nous sont-ils étrangers ? L’humanité, selon Arendt, est constituée d’une pluralité d’êtres singuliers, tous irréductiblement distincts les uns des autres – nul n’a donc de raison de nous être plus étranger qu’un autre. Et parce que c’est au sein de cette pluralité humaine que nous agissons, nos actions ont sur les autres hommes des conséquences imprévisibles, qui excèdent toujours nos intentions. Jusqu’à quelle limite acceptons-nous alors d’être tenus pour responsables de ces conséquences que nous n’avons pas voulues ? Refuser d’avoir des comptes à rendre à certaines personnes affectées par nos actions, refuser par conséquent de nous montrer responsables à leur égard, n’est-ce pas là notre motif pour les désigner comme étrangères ? La pluralité lance donc un défi à la responsabilité : jusqu’à quel point sommes-nous capables d’assumer l’humanité ?


Paperback - In French 16.00 €
ePub (EPUB) (EPUB) Click here to buy from these retailers: Amazon Google Play Kobo
Info Acheter cet ouvrage sur le site de notre partenaire

Specifications


Publisher
Éditions de l'Université de Bruxelles
Author
Daniel Dumont,
Preface by
Olivier De Schutter,
Afterword by
Philippe Defeyt, Daniel Zamora Vargas,
Collection
Law & Criminology
ISSN
27958493
Language
French

Paperback


Publication Date
02 December 2021
ISBN-13
978-2-8004-1704-2
Extent
Absolute page count : 130
Code
1704
Dimensions
160 x 240 cm
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

ePub


Product Detail
1 EPUB
Publication Date
17 February 2022
ISBN-13
978-2-8004-1789-9
Extent
Absolute page count : 231
Code
1789
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Contents


Remerciements

Préface - Penser la place du revenu de base universel dans l'État social | Olivier De Schutter

Introduction
Le revenu de base universel, une utopie pour notre temps ?

Chapitre I
Le revenu de base universel : de quoi s'agit-il ?

Chapitre II
Le revenu de base universel face à la sécurité sociale : individualisation du montant, universalité de la prestation, inconditionnalité du droit

A. L'individualisation du montant contre la modulation familiale
1. La modulation des montants en fonction de la composition du ménage
2. Inégalités de genre et immixtions dans la vie privée
3. Le revenu de base, un montant uniforme
B. L'universalité de la prestation contre le ciblage des moyens
1. La prise en considération des ressources personnelles dans le calcul
des prestations
2. Non-recours aux prestations et pièges à l'emploi
3. Le revenu de base, une prestation universelle
C. L'inconditionnalité du droit contre les exigences de contrepartie
1. Les mécanismes de contrepartie comme vecteur de responsabilisation
2. Politiques d'activation et exclusions
3. Le revenu de base, un droit inconditionnel
D. Individualisation, universalité, inconditionnalité : de multiples combinaisons possibles

Chapitre III
Ce que le revenu de base universel n'est pas (nécessairement) : dissiper les mécompréhensions et éviter les procès d'intention

A. Le revenu de base universel ne va pas (nécessairement)
remplacer la sécurité sociale
B. Le revenu de base universel n'est pas (nécessairement)
un gaspillage de ressources
C. Le revenu de base universel n’est (évidemment) pas interdit
par la Constitution
D. Prendre l’idée plus au sérieux


Chapitre IV
Repenser la sécurité sociale avec le revenu de base universel, contre le revenu de base universel

A. Un préalable : se défaire du mythe de la simplification libératrice
B. Supprimer la catégorie « cohabitant » sans pour autant individualiser
complètement les montants
1. Mettre fin au taux « cohabitant »
2. Renoncer à toute modulation familiale ?
3. Couvrir la charge de famille
C. Préférer l’universalisme à la sélectivité sans pour autant cesser de
différencier les prestations
1. Privilégier l’assurance à l’assistance
2. Faire l’impasse sur les ressources personnelles ?
3. Différencier les prestations
D. Cesser de précariser sans pour autant renoncer à insérer
1. Contrer l’activation autoritaire
2. Renoncer à toute contrepartie ?
3. Trouver une réponse dans le paradigme actuel de la « sécu »

Conclusion
Bonnes questions, mauvaise réponse ?

Postface
Le travail comme responsabilité partagée | Daniel Zamora Vargas

Réplique
Agir dans le monde tel qu'il est | Philippe Defeyt

Bibliographie


Excerpt


1704 - Introduction