Downloads

Les partis politiques roumains après 1989


First Edition

En décembre 1989, la Roumanie avait frappé les imaginations de millions de téléspectateurs. Nicolae Ceausescu était évincé du pouvoir "en direct". Quelques jours plus tard, les photos de son cadavre faisaient la "une" en Europe. La révolution de velours tchèque n'était pas au rendez-vous à Bucarest. Read More

Quinze ans après l’éviction de Ceausescu et l'entrée confuse dans la démocratie, l'État roumain est à la veille de l'adhésion à l'Union européenne. Ces quinze années ont vu s'accomplir des changements très profonds sur les plans économique, social ou culturel. Elles ont aussi vu s'édifier les nouveaux acteurs de la démocratie roumaine : les partis politiques. Ce livre est la première grande analyse de ce processus. L'origine et le parcours de chaque parti est finement décrite et expliquée. Une attention toute particulière est portée à la formation d'extrême droite qui menace le processus de démocratisation et l'entrée éventuelle de la Roumanie dans l'Union européenne : le parti de la Grande Roumanie (PRM). Les mutations du paysage politique sont décortiquées étape par étape en épinglant les continuités et les mutations, de même que les caractéristiques principales du personnel politique roumain.


Paperback - In French 22.00 €
Info Purchase this book on the website of our partner

Specifications


Publisher
Éditions de l'Université de Bruxelles
Author
Sorina Soare,
Collection
Political Science
ISSN
13786571
Language
French
Publisher Category
Publishers own classification > Political Science
BISAC Subject Heading
POL015000 POLITICAL SCIENCE / Political Process / Political Parties
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013-2019)
3283 SCIENCES POLITIQUES
Subject Scheme Identifier Code
Thema subject category: Political parties and party platforms

Paperback


Publication Date
23 August 2004
ISBN-13
978-2-8004-1336-5
Extent
Main content page count : 272
Code
1336
Dimensions
160 x 240 x 15 cm
Weight
490 grams
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Contents


Introduction
PREMIÈRE PARTIELe cadre théorique et les hypothèses de recherche
Chapitre I. – Le phénomène partisan en Roumanie. Un état de la question
1. Brève présentation de la littérature internationale
2. L’autonomisation d’un champ d’enseignement spécialisé
    A. L’histoire de la science politique roumaine avant 1940 : un bref aperçu
    B. Des structures communistes à une réflexion politique intégrée dans la formation des cadres du Parti
         
    C. La polarisation des structures universitaires post-communistes
3. Les débuts de la production scientifique de science politique
    après 1989 en Roumanie
4. Une réorientation des productions de la science
    politique roumaine vers le phénomène partisan
Chapitre II. – Les ajustements des repères théoriques classiques
Un agencement variable entre des canevas occidentaux et des réalités régionales
1. Les paramètres individuels des évolutions catégorielles du phénomène partisan
     A. Des catégories classiques de Weber et Duverger aux ajustements
          de Kirchheimer, Charlot, Katz, Mair et Calise
     B. Les hypothèses de l’analyse du phénomène partisan roumain
2.  L’approche fonctionnelle et les délimitations par rapport
     au phénomène partisan à l’Est de l’Europe
          Les fonctions des partis politiques
          à l’Est de l’Europe – une nouvelle hypothèse de travail
3. Le système de partis politiques, repères théoriques et perspectives entrecroisées
    A. De la difficulté d’appliquer la notion de système à l’Est de l’Europe
    B. Les agencements numériques, repères quantitatifs et qualitatifs
    C. L’approche socio-historique et la pertinence de la carte conceptuelle
         classique de Rokkan et Lipset pour l’Europe centrale et orientale
DEUXIÈME PARTIEUne vision globale de la Roumanie moderne et contemporaine
Chapitre III. – La naissance du système partisan roumain
      La création de la Roumanie moderne
              A. Les débuts de la structuration partisane roumaine
              B. Les caractéristiques du paysage partisan d’entre deux guerres
Chapitre IV. – L’installation progressive du pouvoir communiste et l’avènement d’une
                       nouvelle période historique
1.  L’installation progressive des réseaux communistes
2.  Les défis de l’installation progressive d’un parti communiste monopolistique et le
     début d’un changement multidimensionnel radical
     A. L’enjeu d’une légitimité rationnelle et le renforcement progressif du Parti
     B. Le national-communisme roumain et ses déviations paternalistes
Chapitre V. – Bref panorama de la Roumanie post-1990
1. La loi électorale et l’évolution des précisions législatives liées à l’activité partisane
2. L’adoption d’un cadre législatif régissant l’organisation partisane
3. L’adoption de la constitution en 1991 et les modifications de 2003
TROISIEMÈ PARTIE La vie partisane roumaine après 1989
Chapitre VI. – Le cadre général
Chapitre VII. – La famille sociale-démocrate roumaine
1. Le Parti social-démocrate : le parcours d’une légitimation graduelle
    A. La fusion et la naissance du Parti social-démocrate
    B. L’évolution du Parti social-démocrate roumain vers un parti labellisant et
         l’avalisation partielle du PSD
    C. L’organisation du PSD
    D. La pénétration socioéconomique et régionale du PSD
2. Le Parti démocrate : une première social-démocratie de date récente reconnue
    A. Une construction identitaire par opposition à Ion Iliescu et au FDSN-PDSR
    B. L’organisation du PD
    C. La pénétration socioéconomique et régionale du PD
3. Un effacement progressif : le Parti socialiste du travail
Chapitre VIII. – Un parti d’alliance : le Parti humaniste roumain social-libéral
1. La construction identitaire du PUR
2. Un parti suscité par un leader
3. La structure organisationnelle
Chapitre IX. – Deux formes partisanes du national-populisme roumain
1. L’enjeu du débat : une montée électorale rapide et un potentiel de crise
2. Les trois volets de l’analyse
    A. Le populisme ou la rhétorique de la valorisation du dêmos
    B. Le nationalisme construit selon une logique de légitimation politique
    C. Les enjeux d’une déstabilisation du système
3. Le Parti de la Grande Roumanie
    A. L’ethnocratie ou le discours nationaliste de Corneliu Vadim Tudor
    B. La structure organisationnelle du PRM
    C. La pénétration socioéconomique et régionale du PRM
4. Le Parti de l’unité nationale roumaine
    A. Une carte d’identité du PUNR
    B. La structure organisationnelle du PUNR
    C. La pénétration socioéconomique et régionale du PUNR
5. Une évaluation du PRM et du PUNR
Chapitre X. – Le destin agité des partis libéraux, entre modernité
                         politique et affaissement électoral
1.  Le Parti national libéral roumain
     Un aperçu historique
2.  Un portrait rapide
3.  La structure organisationnelle du PNL
4.  La pénétration socioéconomique et régionale du PNL
Chapitre XI. – La légitimation démocrate chrétienne du PPE et les
         hésitations identitaires du PNTCD
1. Entre légitimation internationale et nationale, un enjeu identitaire
    majeur pour le PNTCD
2. Croissance et déclin du PNTCD
    A. L’entre-deux-guerres et ses hésitations identitaires
    B. L’adhésion à l’UECD ou la marque d’une activité cohérente dans l’illégalité ?
    C. L’adoption officielle d’une identité démocrate chrétienne et le parcours sinueux
         d’après 1989
3. La mutation du label démocrate chrétien en étiquette populaire
4. La structure organisationnelle du PNTCD
5. La pénétration socioéconomique et régionale du PNTCD
Chapitre XII. – La représentation politique de la minorité hongroise
1. La construction d’une forme de représentation politique de
     la minorité magyare en Roumanie
    A. La genèse des mouvements partisans magyars
    B. La survie sous le régime communiste, entre collaborations et
         mouvements de protestation
    C. La pénétration constante dans l’espace politique roumain et une
         intégration souvent partielle
2. L’organisation de la RMDSZ
3. La pénétration socioéconomique et régionale de la RMDSZ
4. L’identité de la RMDSZ
Chapitre XIII. – Une image multidimensionnelle du monde partisan roumain
1. L’approche numérique entre quantitatif et qualitatif
2. La perspective socio-historique ou « l’analyse archéologique » des partis politiques
    A. La modernité politique roumaine et la logique de l’ambiguïté nationale
    B. Le régime communiste et l’ambiguïté de la logique collective
    C. La période post-1989 et le substitut de clivage à durée
        déterminée : entre consensus superficiel et tensions sociales
3. Les modèles de regroupements partisans
4. Une vue d’ensemble des partis et du système de partis roumains
    A. La stabilité versus le chaos : une balance équilibrée
    B. Une approche individuelle des partis politiques
    C. Des fonctions partisanes et la logique de l’adaptation
Conclusions
Bibliographie sélective

Excerpt


Introduction