Downloads

Des Belges à l'épreuve de l'exil. Les réfugiés de la Première Guerre mondiale

France, Grande-Bretagne, Pays-Bas : 1914-1918
Second Edition

En août 1914, plus d’un million de Belges fuient devant les combats et les atrocités allemandes et trouvent refuge en France, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. Read More

Dans chaque pays d’accueil, l’arrivée massive des Belges en 1914 suscite des enjeux économiques et sociaux insoupçonnés. En mettant à l’épreuve la cohésion et la solidarité des populations de l’arrière, l’exil des réfugiés belges souligne à merveille les tensions qui traversent les sociétés en temps de guerre. Au-delà de ces aspects, l’étude de la « Belgique de l’extérieur » met en lumière une histoire méconnue − celle de communautés belges disséminées aux quatre coins de l’Europe occidentale pendant la Grande Guerre. L’analyse de leurs conditions de vie et de travail dessine les contours d’une diaspora qui participa de manière significative aux efforts de guerre belges et alliés. Cette histoire est aussi celle de la rencontre entre des peuples qui se connaissaient somme toute assez peu. Ouvriers, travailleurs agricoles ou commerçants, les Belges en exil ont vécu une expérience unique qui renseigne sur la manière dont ils ont traversé cette épreuve. Mais elle renseigne tout autant sur la manière dont les populations-hôtes l’ont ressentie.


Paperback - In French 30.00 €
Buy
Info Purchase this book on the website of our partner

Specifications


Publisher
Éditions de l'Université de Bruxelles
Edition
2
Author
Michaël Amara,
Preface by
Sophie De Schaepdrijver,
Collection
History
ISSN
2033866X
Language
French
Publisher Category
Publishers own classification > History
BISAC Subject Heading
HIS037070 HISTORY / Modern / 20th Century
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013-2019)
3377 HISTOIRE
Subject Scheme Identifier Code
Thema subject category: European history

Paperback


Publication Date
17 February 2014
ISBN-13
978-2-8004-1556-7
Extent
Main content page count : 432
Code
1556
Dimensions
160 x 240 x 21 cm
Weight
749 grams
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Contents


Remerciements
Préface | Sophie DE SCHAEPDRIJVER
Introduction
    Fixer le cadre et l’objet
          Déterminer les questionnements et les objectifs
    Tombés dans un trou de mémoire…
    Des sources éparses
CHAPITRE I. – L’exode des populations civiles (août 1914 – octobre 1914)
    Le choc de l’invasion
    Une peur à deux visages
          Liège : fuir les bombes et les atrocités
    Les débuts de l’exode massif
          Vers la France
          Fin des illusions et diffusion de la peur
          Tensions et inquiétudes
    La chute du « réduit national »
          Vider Anvers
          La chute d’Anvers
    Jusqu’à l’Yser
    Ceux qui sont partis contre ceux qui sont restés
          Les consignes officielles
          Rester ou partir ?
          La « taxe sur les absents »
    Conclusion
CHAPITRE II. – Les fondements de l’action humanitaire en faveur des réfugiés belges
    en France et en Grande-Bretagne

    Les Belges, instruments de mobilisation chez les Alliés
          L’importance du « cas belge »
                En Grande-Bretagne et en France
                Dans le monde
          La souffrance du réfugié au cœur des représentations de l’ennemi
                La pitié face à la misère et aux tourments des réfugiés
                Une parole magnifiée
          Marquer sa différence
    L’assistance aux réfugiés : un devoir de guerre
          Des devoirs de solidarité
          Etre utile…
    Les réfugiés, entre héroïsation et victimisation
          Victimisation
          Héroïsation
    Conclusion
CHAPITRE III. – La France au secours des réfugiés belges
    L’exode permanent
          Petit bilan statistique
          Les différentes vagues de l’exode belge en France
                L’exode de 14
                Les évacués
          Les principaux lieux de concentration
    La prise en charge des réfugiés
          L’Etat
                La mobilisation des pouvoirs publics en faveur des réfugiés
                L’allocation aux réfugiés
                Le gouvernement du Havre
          Le monde associatif
                Les œuvres françaises
                Les comités belges
    Une solidarité éphémère
          De la solidarité…
          … à la lassitude
    Les raisons du rejet
          Les difficultés liées au logement
          « La phase d’exploitation » 
          L’allocation aux réfugiés contestée
                Un cliché encombrant
                La « prime au travail »
    Conclusion
CHAPITRE IV. – La participation des réfugiés belges à l’effort de guerre en France
    Encadrer la classe ouvrière
          Les initiatives françaises
          Les réalisations belges
                La Bourse belge du Travail
                L’Office national du Travail
                Le mouvement syndical
    Les Belges dans l’agriculture
          La pénurie de bras
          L’effort belge dans l’agriculture
    Les Belges dans l’industrie
          À la recherche de bras
          Les principaux secteurs d’activité de la main-d’œuvre belge
                L’industrie métallurgique
                Les transports
                Le textile
                Les charbonnages
    Les Établissements d’Artillerie belges en France
          L’installation au Havre et à Calais
          Les « ouvriers casqués »
          La discipline militaire appliquée à l’entreprise
          La population réfugiée et les EA
    Conclusion
CHAPITRE V. – La prise en charge des réfugiés belges en Grande-Bretagne
    Gérer les flux de l’exode
          Pressions belges et atermoiements anglais
          Une implication réelle mais limitée
          Le grand rush
          Bilan statistique
    La charité anglaise en action
          Le poids de la tradition
          Le War Refugees Committee
          Une myriade d’œuvres
          Les comités locaux
    Les limites de l’Hospitalisation System
          La lassitude
          Les hostels for refugees
    La ségrégation sociale au cœur de l’action humanitaire
          Solidarités religieuses et professionnelles
          Solidarités de classe
    À la charge de l’État
          L’État à la rescousse
          Changer de système
    Conclusion
CHAPITRE VI. – Les Belges au travail en Grande-Bretagne
    Les réfugiés face aux réflexes protectionnistes
          À quoi bon leur trouver du travail ?
          Désamorcer les appréhensions syndicales
    Vers une participation massive à l’effort de guerre
          Traquer l’oisiveté
          Les réfugiés, enjeux de l’effort de guerre britannique
                L’entrée des Belges dans l’industrie de guerre
                Le réservoir hollandais
                Jusqu’en pays occupé
          Prendre le chemin de l’usine ?
    La difficile intégration des ouvriers belges dans l’industrie britannique
    Les entreprises belges en Angleterre
          Les initiatives privées
    L’État-patron
                La création de la NPF de Birtley
                Un climat social tendu
    La Centrale des Métallurgistes belges
    Conclusion
CHAPITRE VII. – Les réfugiés belges aux Pays-Bas L’expérience des camps
    « Met open armen… »
          Les raisons de l’hospitalité néerlandaise
          Un double discours ?
    Gérer une vague déferlante
          Disperser
          Parer au plus pressé
          Loger les internés
    Une « douce pression » pour inciter les Belges à rentrer…
          Inciter les réfugiés au retour
          Exercer, s’il le faut, de « douces pressions »…
          Le critère de classe
          Un bilan statistique
    Les camps permanents
          Le camp de la peur
          Les camps pour réfugiés de Ede, Uden et Gouda
          Les villages pour familles d’internés
          Travailler dans les camps
          Vivre dans les camps
    Conclusion
CHAPITRE VIII. – Aux Pays-Bas. La vie des Belges hors des camps
    Vivre aux Pays-Bas
          Gagner sa vie
          Les réfugiés au travail
          Un syndicalisme belge tardif
                Les syndicats chrétiens
                Les syndicats socialistes
    Entre reproches et soupçons
          L’aide aux réfugiés contestée
    Entre incompréhension et rejet
          Du côté néerlandais
          Dans les rangs des réfugiés belges
    Conclusion
CHAPITRE IX. – Aux armes, réfugiés !
    L’armée belge au bord de l’anéantissement
    L’Appel d’octobre 1914 et la fronde de la jeunesse en exil
    Le « contingent spécial » de 1915
    L’Appel général au service de la Patrie
          « Fight or Go ! »
                En France
                En Angleterre
          L’appel en masse
          « Nous ne voulons pas aller nous faire trouer la peau » 
          Les raisons de la fronde 
    Conclusions
CHAPITRE X. – L’intégration des réfugiés belges dans les sociétés d’accueil en guerre
    Le poids du provisoire
    Entre repli identitaire et réflexes communautaires
          Les habitudes alimentaires
          La langue
          Recherche de l’« entre soi » et repli communautaire
          La lutte contre la « dénationalisation » et pour le maintien de l’esprit de retour
                Maintenir le lien avec ceux qui sont restés
          Les aumôniers belges
          Les écoles belges
                En Angleterre
                En France
                Aux Pays-Bas
    Les réfugiés face au rejet de l’Autre
          Méfiance et suspicion
                En France
                En Grande-Bretagne
          Face à la xénophobie
                En France
                En Grande-Bretagne
    Conclusion
CHAPITRE XI. – Quand sonne l’heure du retour
    Le départ des pays d’accueil
          Quitter la France
          Quitter la Grande-Bretagne
          Le retour des Pays-Bas
    Le retour au pays
Conclusion
    Ce que révèle l’aide aux réfugiés…
          Un étrange paradoxe
          Des pratiques charitables qui en disent long
    Quand le « front de l’intérieur » se trouve à l’extérieur…
          Des réfugiés au travail
          Les réfugiés et l’impôt du sang
    Les réfugiés et les rapports à l’Autre
    Des traces si ténues…
Sources et bibliographie
Abréviations

Excerpt


Introduction