Téléchargements

Le conflit des paradigmes

Habermas, Renaut: deux stratégies de renouvellement du projet moderne
Première édition

Préface de Alain Renaut

Laurent de Briey confronte deux stratégies de renouvellement du projet moderne, celle de Jürgen Habermas et celle d’Alain Renaut. Il dégage les enjeux philosophiques sous-jacents à ces deux paradigmes et à leur conflit. Lire la suite

Lorsque, au début des années quatre-vingt, Habermas affirme que la modernité est un projet inachevé, il renouvelle sa confiance en une raison alors accusée d’avoir rendu possible la barbarie totalitaire. À l’encontre des chantres d’une post-modernité au mieux autocontradictoire, il conteste que le processus moderne de rationalisation soit en même temps un processus de déshumanisation. Toutefois, pour réaliser le potentiel émancipatoire de la modernité, il importe, selon lui, de procéder à un changement de paradigme philosophique afin de surmonter les insuffisances de la philosophie du sujet dans le cadre de laquelle demeureraient les philosophes modernes comme leurs critiques post-modernes. Habermas est aujourd’hui devenu l’un des philosophes contemporains les plus influents et sa volonté de renouveler le projet moderne est largement partagée. Cependant, est-il exact que ce renouvellement impose un changement de paradigme ? En quoi consiste un tel changement et quel en est le prix ? En renonçant à la philosophie du sujet au profit de la communication et de l’intersubjectivité, ne risque-t-on pas, comme le croit Alain Renaut, de miner le fondement de la responsabilité personnelle sur laquelle repose l’État de droit ? Dès lors, ne serait-il pas préférable de suivre Renaut lorsque celui-ci entend renouveler le projet moderne tout en demeurant au sein de la philosophie du sujet ? Le présent ouvrage entend répondre à ces questions en confrontant systématiquement ces deux stratégies de renouvellement du projet moderne et en mettant en évidence les enjeux philosophiques sous-jacents aux différents paradigmes philosophiques et à leur conflit.


Livre broché - En français 15,00 €
Info Acheter cet ouvrage sur le site de notre partenaire

Spécifications


Éditeur
Éditions de l'Université de Bruxelles
Auteur
Laurent de Briey,
Préface de
Alain Renaut,
Langue
français
Catégorie (éditeur)
> Philosophie
BISAC Subject Heading
PHI000000 PHILOSOPHY
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Subject Scheme Identifier Code
Classification thématique Thema: Thèmes dans la philosophie

Livre broché


Date de publication
14 août 2006
ISBN-13
978-2-8004-1377-8
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 136
Code interne
1377
Format
160 x 240 x 10 cm
Poids
256 grammes
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Sommaire


 

Remerciements
Présentation – Conscience de soi, conscience morale et communication | Alain RENAUT
Subjectivité et intersubjectivité
Responsabilité et subjectivité
Introduction
Chapitre I – Habermas : du discours philosophique de la modernité au paradigme
communicationnel
1. Du discours hégélien de la modernité
2. De l'héritage hégélien
3. De la critique postmoderne
4. Des deux premiers paradigmes philosophiques
5. Du paradigme communicationnel
Chapitre II – Renaut : de l’individu au sujet
1. Des similitudes et des différences entre les perspectives de Habermas et de Renaut
2. Des discours heideggeriens et individualistes de la modernité
3. De la différence entre autonomie et indépendance
4. De l’individualisme et du sujet
5. De la théorie kantienne du sujet
6. De la nécessité de la philosophie du sujet
Chapitre III – Subjectivité transcendantale et intersubjectivité empirique
1. Des prétentions discursives à la validité
2. Du dépassement du contextualisme
3. D’une conception pragmatique de la vérité
4. Du rejet du réalisme moral
5. Du rôle de la discussion
6. Des différentes formes de consensus
7. De l’idée d’un consensus par recoupement
8. De l’insuffisance du consensus par recoupement comme critère de validité
Chapitre IV – Universalisation et discussion
1. Du sens du changement de paradigme
2. Du monologisme de l’impératif catégorique
3. Du rapport entre les principes d’universalisation et de discussion
4. Des limites de la discussion
5. De l’éthique de la discussion comme un procéduralisme imparfait
6. Du schématisme
7. Du consensus comme type
8. De l’inutilité d’un changement de paradigme
Conclusion
Bibliographie

Extrait


Introduction