Downloads

La sociologie et l'oubli du monde

Retours sur les fondements d'une discipline
First Edition

En revisitant de façon originale des classiques de la sociologie, La sociologie et l'oubli du monde ouvre sur cette invitation fondamentale et très actuelle : penser une éthique de la responsabilité, en assumant nos limites et en sachant que la liberté morale n’est pas une liberté vagabonde. Read More

La sociologie peut-elle nous aider à penser l'éthique ? Proposant une nouvelle lecture des « pères fondateurs », d’Auguste Comte à Max Weber en passant par Émile Durkheim, ce livre revient sur leurs conceptions des liens sociaux. Cette approche non conventionnelle de leurs écrits les plus connus remet en question nombre d’interprétations qui en ont été faites pour renouveler le discours moral. L’auteur montre ainsi que dans ses versions allemande et française, la sociologie s’adosse à des métaphysiques dualistes amenant à enfermer, chacune à sa manière, les êtres humains dans une intériorité solipsiste. Le chapitre consacré à Weber constitue le point culminant de ce parcours : et si l’écrit le plus célèbre de l’histoire de la sociologie, L’Éthique protestante, illustrait une rencontre manquée entre l’exigence éthique et l’ordre temporel ?


Paperback - In French 19.00 €
Info Purchase this book on the website of our partner

Specifications


Publisher
Éditions de l'Université de Bruxelles
Author
Annette Disselkamp,
Language
French
Supporting Website
Oapen.org
Publisher Category
Publishers own classification > Sociology & Anthropology
BISAC Subject Heading
SOC026000 SOCIAL SCIENCE / Sociology
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013-2019)
3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Subject Scheme Identifier Code
Thema subject category: Sociology

Paperback


Publication Date
21 May 2008
ISBN-13
978-2-8004-1414-0
Extent
Main content page count : 192
Code
1414
Dimensions
160 x 240 x 14 cm
Weight
347 grams
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Contents


 

Introduction
Chapitre I. – L'immortalité de l'homme social et le problème de l'égoïsme. Auguste Comte,
Émile Durkheim et Marcel Mauss
1. Introduction
2. Auguste Comte
    A. Critique de la théorie de l’égoïsme
         1. Le Cours de philosophie positive : les principes généraux
         2. Le rejet de la psychologie
         3. L’égoïsme, une illusion spéculative de la raison
    B. L’esprit et le corps
         1. L’égoïsme, base nécessaire de la vie sociale
         2. La propriété privée et la subsistance
         3. La définition de l’altruisme
    C. L’élévation de l’homme
         1. Le rapport entre l’intelligence et les affections : la question de la condition humaine et
             les limites du Cours
         2. Du Cours au Système : le règne de l’Amour
         3. Le Système et le problème de l’égoïsme
         4. Le progrès technique et la mort
         5. La « faille » de la philosophie comtienne
    D. Conclusion : l’enfermement sociologique
    E. Perspectives : Comte et Weber
3. Émile Durkheim
    A. L’homme égoïste (1) : la conservation de soi
    B. L’homme égoïste (2) : l’illimitation des appétits
    C. L’Éducation morale
    D. Une éthique sans corps
4. Marcel Mauss
    A. L’homme total
    B. Le don : la réintroduction du dualisme
5. Coda : Durkheim lu par Comte
Chapitre II. – Halbwachs vs Durkheim, ou une critique de l’individu pur
1. Introduction
2. Du lien entre le fait observé et le fait social
3. Les hommes sont…
    A. … peu exigeants…
    B.… ou insatiables
4. Les faits sociaux sont des choses, les faits individuels aussi
5. Le clair et l’obscur
6. De Comte à Troeltsch et Weber
Chapitre III. – La dialectique négative des Doctrines sociales d’Ernst Troeltsch
1. Introduction : ordre céleste et ordre terrestre
2. La position de Troeltsch dans le débat contemporain
    A. Le parcours intellectuel de Troeltsch
    B. Le protestantisme libéral
    C. Un socialisme chrétien ?
3. La logique cachée des Doctrines sociales
4. Doctrines sociales et formes d’organisation ecclésiastique
    A. Droit absolu et droit relatif
    B. Église – sectes – mystique
5. La question de l’ascèse
6. La pauvreté
    A. Pauvreté charitable vs pauvreté pour la pauvreté
    B. L’inadaptation de l’Evangile au monde moderne vs son idéalité
         1. Société traditionnelle et société de masse
         2. Fraternité universelle et fraternité immédiate
7. De Troeltsch à Weber
Chapitre IV. – L’a-moralisme de la religion chrétienne : Max Weber
1. Introduction
2. Le christianisme et l’éthique économique : une reconstruction
    A. L’Éthique protestante : prédestination et angoisses
    B. L’Éthique économique des religions mondiales : le postulat de cohérence
    C. Le résultat : l’ascèse intramondaine
3. Les prémisses philosophiques et théologiques
    A. Le cadre philosophique : Schopenhauer et Nietzsche
    B. Le protestantisme libéral
         1. Le problème : l’incompatibilité de l’éthique chrétienne et du capitalisme
         2. La solution : l’indifférence au monde
4. La synthèse de l’indifférence et de la négation du monde
    A. L’ascèse comme a-moralisme
    B. La fraternité
5. Interrogations et perspectives
6. Weber et Comte
Chapitre V. – Les valeurs sont-elles à même de vaincre l’indifférence ?
À propos de Georg Simmel
1. Introduction
2. Bonheur et morale chez Kant
3. Les valeurs
4. Kant et la Philosophie de l’argent
5. Un contresens
6. Simmel et Comte
Épilogue
Références bibliographiques
Sigles

Excerpt


Introduction