Téléchargements

L'émergence des beaux-arts en Belgique

Institutions, artistes, public et patrimoine (1773-1835)
Première édition

Cet ouvrage apporte un éclairage historique sur l’évolution constante du monde artistique et les défis qu’il pose, en se focalisant sur l'émergence et l'encouragement des beaux-arts en Belgique entre 1773 et 1835. Lire la suite

Le monde artistique, en perpétuelle évolution, pose sans cesse de nouveaux défis, encore nombreux en ce début de XXIe siècle : statut des artistes, protection du patrimoine, développement des musées, accès et formation du public, évolution de l'enseignement et essor des expositions. Ces défis incitent à chercher de nouvelles formules en vue de trouver la meilleure adéquation entre les composantes du monde artistique et notre société. La perspective historique devrait pouvoir éclairer cette quête constante.

Christophe Loir analyse une des étapes majeures de cette évolution : l'émergence et l'encouragement des beaux-arts en Belgique, au tournant des temps modernes et de l'époque contemporaine. Durant cette période fascinante, on assiste à une reconfiguration profonde du monde artistique, touchant à la fois le cadre institutionnel, le statut de l'artiste, le rapport aux œuvres d'art et les pratiques du public ; soit les institutions, les hommes et les œuvres. Ce sont les grandes composantes du monde artistique actuel qui se mettent en place : développement des académies, naissance des musées et des salons, apparition de l'artiste et des beaux-arts, formation du public, prise de conscience du patrimoine et intervention des pouvoirs publics.

L'auteur étudie donc l'évolution et l'apport de quatre régimes politiques successifs : l'innovation à la fin du régime autrichien (1773-1794), l'expansion sous le régime français (1794-1814), l'administration sous le régime hollandais (1814-1830) et la consécration au cours des premières années qui suivent l'indépendance de la Belgique (1830-1835).


Livre broché - En français 25,00 €
Info Acheter cet ouvrage sur le site de notre partenaire

Spécifications


Éditeur
Éditions de l'Université de Bruxelles
Auteur
Christophe Loir,
Revue
Études sur le XVIIIe siècle
ISSN
07721358
Langue
français
Site web ressource
Oapen.org
Catégorie (éditeur)
> Art(s) & Archéologie
Catégorie (éditeur)
> Histoire
BISAC Subject Heading
HIS037050 HISTORY / Modern / 18th Century
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3377 HISTOIRE
Subject Scheme Identifier Code
Classification thématique Thema: Histoire

Livre broché


Date de publication
29 novembre 2004
ISBN-13
978-2-8004-1335-8
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 352
Code interne
1335
Format
160 x 240 x 17 cm
Poids
615 grammes
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Sommaire


 

Remerciements
Introduction
Chapitre I. – Le temps de l'innovation : raviver le lustre de l’école flamande (1773-1794)
1. Le contexte
    A. « Jamais l’occasion de s’avancer ne nous peut être plus favorable »
    B. Une mobilisation générale pour raviver le lustre de l’école flamande
2. De nouveaux acteurs
    A. Un gouvernement éclairé
    B. Un public sensibilisé
    C. L’artiste libéralisé
3. De nouvelles institutions
    A. Le développement des académies  
    B. Les nouveaux modes d’association et d’exposition
    C. Les projets de galeries publiques
4. Une évolution similaire dans la principauté de Liège
5. Conclusion
Chapitre II – Le temps de l’expansion : développer les innovations des Lumières (1794-1814)
1. Le contexte
    A. « Telle est donc la destinée des beaux-arts ! »
    B. Entre universalisme et particularisme : l’école flamande au sein de l’empire français
2. Les acteurs
    A. L’État français
    B. Le public légitimé
    C. L’artiste consacré
3. Les institutions
    A. Des écoles centrales aux nouvelles académies
    B. Des bouleversements aux sociétés et salons d’art contemporain
    C. Des muséums aux musées
4. Conclusion
Chapitre III – Le temps de l’administration : institutionnaliser les beaux-arts (1814-1830)
1. Le contexte
    A. « Ce précieux héritage »
    B. Un projet artistique commun : l’amalgame des écoles flamande et hollandaise
2. Les acteurs
    A. L’État hollandais
    B. Le public consacré
    C. L’artiste institutionnalisé
3. Les institutions
    A. Les académies
    B. Les sociétés d’encouragement et les salons triennaux
    C. Les musées des beaux-arts et la conservation du patrimoine
4. Conclusion
Chapitre IV. – Le temps de la consécration : glorifier l’école belge (1830-1845)
1. Le contexte
    A. « Comment on encourage les artistes ? »
    B. Une filiation directe : de l’école flamande à l’école belge
2. Les acteurs
    A. L’État belge
    B. Un public sélectionné
    C. L’artiste académisé
3. Les institutions
    A. Un enseignement national
    B. Des sociétés artistiques et un salon national
    C. Un musée et un patrimoine nationaux
4. Conclusion
Conclusions générales
Annexe 1
Annexe 2
Bibliographie
Liste des abréviations
Index des noms de personnes