Téléchargements

Marie-Adélaïde de Savoie (1685-1712)

Duchesse de Bourgogne, enfant terrible de Versailles
Première édition

Édité par Fabrice Preyat
Coordination éditoriale de Jean-Philippe Huys

Ce volume entend combler les lacunes de l’historiographie contemporaine longtemps restée muette sur la brève destinée de Marie-Adélaïde de Savoie et le climat de la cour de Versailles entre 1696 et 1712. Lire la suite

En octobre 1696, s’ébranle depuis Turin le cortège qui conduira Marie-Adélaïde de Savoie à Versailles. Le contrat de mariage qui la lie désormais au duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV, scellera, quelques mois plus tard, le sort de l’Europe par la paix de Ryswick. Dès la naissance de sa fille, guidé par un cynisme lucide, Victor-Amédée II l’avait destinée à devenir une princesse française. Il y réussit fort bien. D’emblée, le monarque fut séduit par l’extraversion, le naturel et la simplicité de l’enfant ; il la trouva « à souhait ».

Devenue duchesse de Bourgogne, la jeune femme bouleverse néanmoins l’étiquette de la cour de France, confite dans les dévotions. Elle devient rapidement la coqueluche de Versailles. Son caractère tempère la religiosité morose de son mari ; sa gaieté galvanise autour d’elle musiciens, compositeurs, chorégraphes et hommes de lettres. Son entrain et sa désinvolture incitent à multiplier les bals, les jeux, les représentations théâtrales, les loteries de chinoiseries… Le goût de la duchesse est éclectique. Elle danse le ballet-mascarade, se laisse séduire par le merveilleux féérique des contes, touche le clavecin avec un certain talent, applaudit au Théâtre Italien et interprète les tragédies sacrées que lui offre Madame de Maintenon. Les dernières années du règne de Louis xiv voient ainsi renaître, sous le coup de divertissements dispendieux honorés par le roi, tout un mécénat littéraire, musical, mais aussi architectural, autour des travaux d’aménagements de la Ménagerie, dont la jouissance est offerte à la duchesse. La cour sort de sa torpeur durant cette époque charnière qui relie les splendeurs éteintes de la cour du Roi-Soleil aux excès de la Régence, puis de Louis XV.

En éclairant ses années de formation, en étudiant le mécénat de la duchesse de Bourgogne au sein du système de la cour et d’une politique de distinction marquée par la prégnance de plusieurs clans politiques, en interrogeant l’efflorescence d’oraisons funèbres d’où percèrent les espoirs déçus et l’imaginaire collectif de la nation, le présent volume entend combler les lacunes de l’historiographie contemporaine longtemps restée muette sur la brève destinée de Marie-Adélaïde de Savoie et le climat de la cour de Versailles entre 1696 et 1712.


Livre broché - En français 26,00 €
Info Purchase this book on the website of our partner

Spécifications


Éditeur
Éditions de l'Université de Bruxelles
Édité par
Fabrice Preyat,
Introduction de
Fabrice Preyat,
Coordination éditoriale de
Jean-Philippe Huys,
Contributions de
Fabrice Preyat, Olivier Chaline, Andrea Merlotti, David Aguilar San Feliz, Jean-Philippe Huys, Raymonde Robert, Manuel Couvreur, Catherine Cessac, Joan Pieragnoli, Pauline Ferrier, Don Fader, Jean-Philippe Goujon, Thomas Vernet, Alexandre De Craim, Éric Van der Schueren,
Revue
Études sur le XVIIIe siècle
ISSN
07721358
Langue
français
Site web ressource
Oapen.org
Catégorie (éditeur)
> Art(s) & Archéologie
Catégorie (éditeur)
> Histoire
Catégorie (éditeur)
> Langue(s) & Littérature(s)
BISAC Subject Heading
HIS037050 HISTORY / Modern / 18th Century
Code publique Onix
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 )
3377 HISTOIRE
Subject Scheme Identifier Code
Classification thématique Thema: Histoire de l’Europe

Paperback


Date de publication
21 mars 2011
ISBN-13
978-2-8004-1498-0
Ampleur
Nombre de pages de contenu principal : 480
Code interne
1498
Format
211 x 296 x 18 cm
Poids
1520 grammes
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Livres Aperçu


Sommaire


Introduction | Fabrice PREYAT
Deux enfants terribles ? Les sœurs Marie-Adélaïde et Marie-Louise de Savoie, duchesse de Bourgogne et reine d'Espagne | Olivier CHALINE
La courte enfance de la duchesse de Bourgogne (1685-1696) | Andrea MERLOTTI
Deux lettres autographes de Louis XIV | Fabrice PREYAT, David AGUILAR SAN FELIZ

L'Histoire à Madame la duchesse de Bourgogne Préceptorats princiers et politique à la cour de Versailles | Fabrice PREYAT

Bruxelloise, la première impression autorisée et complète du Télémaque de Fénelon ? | Jean-Philippe HUYS
La duchesse de Bourgogne en féerie Les contes de fées et le pouvoir au XVIIe siècle | Raymonde ROBERT
Cherchez les femmes… La duchesse de Bourgogne, la marquise d’O et la traduction des Mille et une nuit par Antoine Galland | Manuel COUVREUR
La duchesse du Maine et la duchesse de Bourgogne : d’une cour à l’autre | Catherine CESSAC
La duchesse de Bourgogne et la Ménagerie de Versailles | Joan PIERAGNOLI
La duchesse de Bourgogne et les épouses des ministres du roi dans le système de cour. Fêtes, honneurs et distinctions | Pauline FERRIER
La duchesse de Bourgogne, le mécénat des Noailles et les arts dramatiques à la cour autour de 1700 | Don FADER
Marie-Adélaïde de Savoie, duchesse de Bourgogne puis dauphine de France : une princesse musicienne et mécène à la cour de Louis XIV | Jean-Philippe GOUJON
« Que Mme la duchesse de Bourgogne fasse sa volonté depuis le matin jusqu’au soir ». La duchesse de Bourgogne et les divertissements du carnaval de 1700 | Thomas VERNET
« Conduire Adélaïde au pied de nos Autels ». Marie-Adélaïde de Savoie et les œuvres pastorales d’Antoine Houdar de La Motte | Alexandre DE CRAIM
Marie-Adélaïde de Savoie d’après nature, allégorique ou mythologique. Note sur l’iconographie de la duchesse de Bourgogne à la cour de France | Jean-Philippe HUYS
Les palingénésies de la tristesse (de Bossuet à l’abbé Du Jarry). Éloges funèbres de Louis de France et de Marie-Adélaïde de Savoie | Éric VAN DER SCHUEREN
Bibliographie sommaire
Biographies

Extrait


Introduction