Maïté Maskens

Maïté Maskens est docteure en anthropologie et maître de conférences à l'Université libre de Bruxelles. Ses intérêts intellectuels hétéroclites l'ont porté à travailler sur le pentecôtisme, le genre, la migration, l’amour, la bureaucratie et l’utopie. Elle est l’auteure d’une monographie (Cheminer avec Dieu : pentecôtismes et migrations à Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, 2013), de plusieurs numéros thématiques dont voici quelques exemples "Mariages et migrations : l’amour et ses frontières", Migrations Société, vol. XXV, n° 150, 2013 ; avec Isabelle Jabiot et Carine Plancke : "L’amour en sciences sociales, les sciences sociales en amour", Émulations, n° 18 ; avec Ruy Blanes : "Ethnography and the Mutualizing Utopia", Journal of the Anthropological Society of Oxford, Special Issue VIII.2, 2016 ; avec Ruy Blanes, Alex Flynn and Jonas Tinius, "Micro-utopias: anthropological perspectives on art, relationality and creativity", Cadernos de Arte e Antropologia, vol. 5, n° 1, p. 5-20, 2016) et d’une douzaine d’articles dans des revues internationales à comité de lecture telles que Cambridge Journal of Anthropology, HAU : Journal of Ethnographic Theory, Etnografic, Canadian Journal of African Studies, Cahiers d’études africaines, L’Espace Politique, Autrepart, Archives des sciences sociales des religions et de nombreux chapitres d’ouvrages.

Partager

Titres avec la participation de Maïté Maskens