Downloads

Rhétorique et rationalité

Essai sur l'émergence de la critique et de la persuasion
First Edition

Preface by Marc Dominicy

Emmanuelle Danblon fait le pari d’aborder la rhétorique selon une démarche naturaliste, afin d’expliciter le fonctionnement des outils indispensables à la raison moderne, que sont la pensée critique et la persuasion. Read More

La rhétorique est l'expression de la rationalité : on peut résumer par cette formule une tradition qui va d'Aristote à Perelman. Fidèle à l'héritage, Emmanuelle Danblon le revivifie cependant à l'aide de la linguistique contemporaine, tout en revendiquant une naturalisation de la rhétorique, propre à lui conférer son relief social et culturel.

Sur cette voie, l'auteur procède à un examen épistémologique de l'argumentation et du raisonnement. Les formes traditionnelles de raisonnement : déduction, induction et abduction, sont réévaluées à partir de l'émergence et du développement de nos capacités de raisonnement. La logique traditionnelle se voit ainsi reliée à d'autres formes d'expression de la rationalité : la narration, les maximes, les sentences ou même l'évidence ; l'enjeu étant d'expliciter le fonctionnement des outils indispensables à la raison moderne, que sont la pensée critique et la persuasion. Il y va d'un modèle socio-cognitif ouvrant sur un large éventail de possibilités offertes aux animaux politiques que nous sommes, pour un contrôle efficient de leur environnement désormais naturel : la réalité sociale.


Paperback - In French 25.00 €
Info Purchase this book on the website of our partner

Specifications


Publisher
Éditions de l'Université de Bruxelles
Author
Emmanuelle Danblon,
Preface by
Marc Dominicy,
Language
French
Publisher Category
Publishers own classification > Language(s) & Literature(s)
Publisher Category
Publishers own classification > Philosophy
BISAC Subject Heading
LAN015000 LANGUAGE ARTS & DISCIPLINES / Rhetoric
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013-2019)
3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
Subject Scheme Identifier Code
Thema subject category: Linguistics

Paperback


Publication Date
03 September 2002
ISBN-13
978-2-8004-1298-6
Extent
Main content page count : 282
Code
1298
Dimensions
160 x 240 x 21 cm
Weight
494 grammes
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Contents


 

Préface | Marc DOMINICY
Remerciements
Introduction
Chapitre I. — Raisonnement et rationalité
1. Le problème de l'induction
     A. Régularités de succession et régularités de coexistence
           1. La succession
           2. La coexistence
     B. Le raisonnement inductif est-il irrationnel ?
           1. L'autoritarisme épistémologique
           2. Le pessimisme épistémologique
           3. Le problème de la démarcation
           4. Le rationalisme critique
           5. Découverte et justification
     C. La double rationalité de l’induction
           1. La part psycho-cognitive de l’induction
               L’effabilité des représentations
           2. La part logico-linguistique de l’induction
               L’argumentalité des expressions
           3. Une épistémologie en deux temps
2. La justification
     A. La proposition générale
           1. La Garantie toulminienne
           2. La garantie rhétorique : les topoi
     B. Les lieux indiscutables
           1. Les lieux inartificiels
                 a. Évidence et croyance
                 b. Évidence et Certitude
                 c. Une généalogie de l’attitude épistémologique
           2. Les lieux du sublime
                 a. Évidence et jugement esthétique
                 b. Justification et évidence en rhétorique
                 c. Justification et proverbe
     C. Synthèse : une généalogie de l’induction
           1. La mimesis et l’évidence
           2. Le langage oral et le proverbe
           3. Le langage écrit et l’induction
Chapitre II. — La rationalité de la Rhétorique
1. Rhétorique et vérité
     A. Rhétorique et Sopbistique
           1. Les Sophistes selon Barbara Cassin
           2. Les Sophistes selon Eugène Dupréel
                 a. L’homonoia, la loi, la rationalité collective
                 b. La norme, l’effabilité et le réalisme externe
     B. L’articulation du vraisemblable et du vrai
2. Les trois genres rhétoriques chez Aristote
     A. Les « arguments » de la rhétorique
     B. Les « conclusions » de la rhétorique
3. Le genre judiciaire
     A. Le raisonnement judiciaire
           1. L’établissement du fait
           2. La qualification du fait
           3. La décision du juge
     B. Éthique et droit
           1. La loi et les faits
           2. La loi et le mythe
     C. La force déclarative de la sentence
           1. Le problème de la vérité
                 a. Sentence et persuasion
                 b. La sanction
     D. En synthèse
4. Le genre délibératif
     A. La Conclusion du raisonnement délibératif : un conseil
           1. Le conseil dans la théorie des actes de langage
           2. Le conseil dans l’argumentation délibérative
                 a. Le renseignement
                 b. La dimension collective
     B. La Garantie du raisonnement délibératif
     C. Le rôle rhétorique de l’exemple
     D. Le substrat théorique du genre délibératif
           1. La déclaration universelle des droits de l’homme
           2. L’éthique et la délibération
     E. La présentation publique du conseil et de la décision
5. L’argumentabilité des normes
     A. Normes théoriques et normes pré-théoriques
     B. La dissociation des notions
     C. Le travail sur les normes : l’Esprit contre la Lettre
     D. Un exemple : l’éloge de la désobéissance
6. Le genre épidictique
     A. L’amplification comme « argument »
           1. Le « comme si » et l’évidence discrusive
           2. L’indignatio et l’atopos
     B. L’expressivité du discours épidictique
           1. Une généalogie de l’expressivité
           2. Le rituel épidictique
     C. La « décision » dans le genre épidictique
           1. La proairesis
           2. Le « style épidictique » dans les genres judiciaires et délibératif
     D. La double rationalité du genre épidictique
8. Conclusion
Chapitre III. — Un modèle naturaliste de la raison rhétorique
1. Les conditions de l’effabilité
     A. La théorie du signe selon Peirce
     B. Une généalogie du signe
           1. La phylogenèse du signe
                 a. L’icône et la mimesis
                 b. L’indice et le langage oral
                 c. Le symbole et le langage écrit
           2. L’ontogenèse du signe
                 a. L’acquisition de la mimesis chez l’enfant
                 b. L’acquisition du lexique oral chez l’enfant
                 c. L’acquisition de l’écriture chez l’enfant
     C. Un bilan sur les conditions de l’effabilité
2. L’effabilité des représentations
     A. Qu’est-ce qui est ineffable ?
     B. La rationalité procédurale
           1. L’Arrière-Plan chez Searle
           2. La Certitude chez Wittgenstein
           3. Le know how chez Ryle
     C. Donner du sens
           1. La dynamique de la catégorisation
           2. Signification et inférences
                 a. L’icône et l’occurence
                 b. L’indice et l’abduction
                 c. Le symbole et l’induction
           3. Un bilan sur la catégorisation
     D. Les différents modes de l’effabilité
           1. Exprimer l’évidence sensible
                 a. Remarques sur les états Intentionnels
                 b. Un cas complexe : l’expression de la douleur
                 c. Synthèse sur l’expression de l’évidence sensible
           2. Exprimer l’évidence discursive
                 a. L’évidence discursive chez les Anciens
                 b. Le sublime et l’esthétique
                 c. Le « comme-si »
     E. Exprimer l’événement atopos
3. L’argumentabilité des normes
     A. Universalité de fait et universalité de droit
           1. Uné généalogie de l’auditoire
           2. Le problème de l’auditoire universel
     B. La rhétorique, les normes et la Cité
           1. Les normes dans le genre délibératif
                 a. Le tekmerion et le paradeigma
                 b. La mémoire orale de la Cité
                 c. La mise à l’épreuve du paradeigma
           2. Analyse d’une argumentation délibérative
                 a. Première assignation de fonction : les citoyens
                 b. Seconde assignation de fonction : l’orateur et l’auditoire
                 c. La décision de la Cité
           3. Les normes dans le genre judiciaire
                 a. La loi écrite et la Constitution
                 b. Le caractère « sacré » de la déclaration
                 c. Les caractéristiques de la loi écrite
                 d. La mise à l’épreuve de la loi écrite
           4. Analyse d’une argumentation judiciaire
                 a. L’écriture de la mémoire
                 b. L’universalité de droit dans la singularité de fait
           5. Les normes dans le genre épidictique
                 a. Mémoire et commémoration
                 b. L’évidence comme critère de la norme
           6. Analyse d’un discours épidictique
                 a. Les Pères Fondateurs
                 b. L’événement atopos
                 c. Le rituel d’inhumation
                 d. L’appel à l’homonoia
                 e. Une amplification de notion
                 f. L’éloge des soldats
                 g. La Cité refondée
                 h. L’universel à travers le particulier
Conclusion
1. Une généalogie du discours
2. Les outils discursifs de la rationalité
     A. Rendre compte
     B. Mettre à l’épreuve
     C. Le rôle du « comme-si »
Bibliograpbie
Index des noms propres
Index des notions

Excerpt


Introduction