Downloads

Une théorie économique de la démocratie


First Edition

Preface by Pascal Delwit
Translated by Paul-Louis van Berg

L’ouvrage de Downs est devenu l'un des ouvrages scientifiques les plus lus et les plus cités au monde. Abondamment loué, critiqué ou amendé, La théorie économique de la démocratie est un livre incontournable dans l’étude de la démocratie, des partis et des comportements électoraux. Sa traduction en français est un événement. Read More

En 1957, Anthony Downs publie un ouvrage retentissant. Il applique à la démocratie, à l’action des partis politiques et à celle des électeurs, de même qu’aux politiques publiques qui sont menées, une approche aujourd’hui centrale dans la science politique américaine : celle du choix rationnel.

Transposant de nombreux concepts et approches de la science économique, où les consommateurs et l’entreprise sont supposés agir sur la base d’une rationalité bien comprise sur un marché, Downs développe une exceptionnelle approche de logique formelle des électeurs et des partis dans le cadre d’un « marché électoral » et du fonctionnement de la démocratie.

Rompant avec des courants plus idéalistes, présentant l’action politique fondée sur des motivations altruistes dans le chef des électeurs et fixée sur le bien-être dans celui des partis, Downs contredit aussi une bonne partie des modèles naissants de sociologie électorale américaine ; celui du déterminisme sociologique de l’École de Columbia et, plus tard, du déterminisme psycho-affectif de l’École de Michigan. L’électeur se comporterait électoralement en collectant et en évaluant, au moindre coût possible, l’information nécessaire pour opérer le meilleur choix électoral eu égard à sa situation. En parallèle, les partis agiraient pour conserver ou conquérir un socle majoritaire.


Paperback - In French 10.50 €
Info Purchase this book on the website of our partner

Specifications


Publisher
Éditions de l'Université de Bruxelles
Author
Anthony Downs,
Preface by
Pascal Delwit,
Translated by
Paul-Louis van Berg,
Collection
UBlire
ISSN
20321287
Language
French
Publisher Category
Publishers own classification > Business & Economics
Publisher Category
Publishers own classification > Political Science
BISAC Subject Heading
POL032000 POLITICAL SCIENCE / Essays
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013-2019)
3283 SCIENCES POLITIQUES
Subject Scheme Identifier Code
Thema subject category: Political science & theory

Paperback


Publication Date
04 March 2013
ISBN-13
978-2-8004-1508-6
Extent
Main content page count : 368
Code
1508
Dimensions
110 x 180 x 15 cm
Weight
239 grams
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


avatar

Review

- Bulletin Quotidien Europe, 10853. Supplement Bibliothèque européenne, 1005. May 28, 2013
"Avec son titre original en anglais, An Economic Theory of Democracy, l'économiste Anthony Downs a jeté, en… 1957, un pavé dans la mare des politologues. Depuis, ce livre n'a plus cessé de faire des remous dans le landerneau académique, ce qui justifie qu'il soit publié en français plus d'un demi-siècle plus tard. Ayant suscité autant de louanges que de critiques parfois virulentes, son propos consiste à envisager la démocratie et les élections à partir de
...more

avatar

Review

Source
Ch. G.
https://www.cairn.info/revue-francaise-de-science-
"Plus de cinquante ans après sa publication en 1957, l'ouvrage fondateur d'Anthony Downs est enfin traduit en français."

Contents


 

Préface | Pascal DELWIT
Remerciements
Avant-propos
PREMIÈRE PARTIE – Structure de base du modèle
CHAPITRE I – Introduction
       I.    La signification de la rationalité dans le modèle
              A.  Le concept de rationalité dans les théories économiques
              B.  Le concept de rationalité au sens restreint, dans la présente étude
              C.  L’irrationalité et la fonction de base de la rationalité politique
       II.   La structure du modèle
       III.  La relation de notre modèle avec les modèles économiques de gouvernement antérieurs
              A.  Le problème de la fausse personnification vs l’hyper-individualisme
              B.  Le problème de la fonction de bien-être social
              C.  Problèmes techniques
       IV.  Résumé
CHAPITRE II – Motivation du parti et fonction du gouvernement dans la société
       I.    Le concept de gouvernement démocratique dans le modèle
              A.  L’essence du gouvernement
              B.  L’essence du gouvernement démocratique
       II.   Le rôle des partis politiques dans le modèle
              A.  La nature des partis politiques
              B.  L’axiome de l’intérêt personnel
              C.  La motivation de l’action du parti
              D.  Le but spécifique des partis
       III.  La relation du modèle à l’éthique et à la science descriptive
              A.  Implications normatives
              B.  Implications descriptives
       IV.  Résumé
CHAPITRE III – La logique de base du vote
       I.    Revenu en utilité des activités gouvernementales
       II.   La structure logique du suffrage
              A.  Terminologie de l’analyse
              B.  Les différentiels à deux partis
              C.  Le facteur tendance et les taux de performance
       III.  Difficultés préliminaires causées par l’incertitude
       IV.  Variations dans les systèmes multipartites
       V.   Résumé
CHAPITRE IV – La logique de base de la prise de décision gouvernementale
       I.    Principes fondamentaux de la prise de décision gouvernementale
              A.  Le concept d’opérations marginales
              B.  Le principe de majorité
       II.   Stratégies de l’opposition contre le principe de majorité
              A.  Équivalence complète des politiques
              B.  Une coalition de minorités
              C.  Le problème d’Arrow
       III.  Le rôle de la certitude dans le modèle
       IV.  La prédominance de la « volonté de la majorité »
              A.  La règle de la majorité passionnée
              B.  La signification politique des majorités passionnées
       V.   Le processus du budget
              A.  Les décisions budgétaires sous le principe de majorité
              B.  Décisions budgétaires dans d’autres conditions
       VI.  Relation entre les actes gouvernementaux et les fonctions d’utilité des électeurs
       VII. Résumé
DEUXIÈME PARTIE – Les effets généraux de l’incertitude
CHAPITRE V – La signification de l’incertitude
       I.    La nature de l’incertitude
       II.   Raison, connaissance et information
       III.  Les formes de l’incertitude dans notre modèle
       IV.  Résumé
CHAPITRE VI – Comment l’incertitude affecte la prise de décision gouvernementale
       I.    Comment l’incertitude engendre la persuasion
       II.   Types d’électeurs autres que les agitateurs
       III.  Le rôle des seuils
       IV.  La nature et les formes du leadership dans le modèle
       V.   Le fonctionnement des intermédiaires
              A.  Le gouvernement a besoin de représentants
              B.  Intermédiaires non gouvernementaux
              C.  Les effets politiques de l’incertitude
       VI.  Résumé
CHAPITRE VII – Le développement des idéologies politiques en tant que moyens
       d’obtenir des suffrages

       I.    Le rôle de l’incertitude
              A.  Les idéologies en univers certain
              B.  Comment l’incertitude rend les idéologies utiles aux électeurs
              C.  Comment l’incertitude rend les idéologies utiles aux partis politiques
              D.  Comment la compétition entre partis affecte les idéologies
       II.   Fiabilité, intégrité et responsabilité
              A.  Le rôle de la fiabilité et de la responsabilité dans le modèle
              B.  Nécessité de la fiabilité et de la responsabilité en politique
              C.  Comment les mobiles de chaque parti l’amènent à être honnête et responsable
       III.  Cohérence idéologique et stabilité
       IV.  Conflits entre idéologies et obtention des suffrages
       V.   Résumé
CHAPITRE VIII – Stabilité et évolution des idéologies partisanes
       I.    L’analogie spatiale et son usage précoce
       II.   Les effets des différentes distributions des électeurs
              A.  Dans les systèmes bipartites
              B.  Le nombre des partis en équilibre
              C.  Dans les systèmes multipartites
       III.  L’origine des nouveaux partis
       IV.  Cohérence idéologique et intégration
              A.  Modification de notre modèle pour inclure les partis à politiques multiples
              B.  Stratégies d’intégration dans les systèmes bipartites et multipartites
              C.  Chevauchement et ambiguïté dans les systèmes bipartites
              D.  Une tension fondamentale dans notre modèle
       V.   Un déterminant de base de la politique d’une nation
       VI.  Résumé
CHAPITRE IX – Problèmes de rationalité avec des gouvernements de coalition
       I.    Modifications du modèle
       II.   La rationalité de l’électeur avec des coalitions
              A.  Complexité et difficulté d’être rationnel
              B.  Le problème de l’oligopole et du vote dans les systèmes multipartites
              C.  Le problème fondamental : l’absence de consensus parmi les électeurs
       III.  La rationalité du parti dans les coalitions
       IV.  Conflits entre rationalité du parti et rationalité individuelle
       V.   Résumé
CHAPITRE X – Le gouvernement maximiseur de votes et l’équilibre marginal individuel
       I.    Affectation des ressources dans une économie de marché
              A.  Planification dans le secteur privé
              B.  Obstacles à l’atteinte d’un optimum de Pareto par un marché libre
       II.   Planification gouvernementale et équilibre marginal individuel
              A.  La relation entre gouvernement et actualisation
              B.  Comment les actes du gouvernement peuvent empêcher un optimum
                    de Pareto dans un univers certain
              C.  Effets de l’incertitude sur l’atteinte d’une position optimale
              D.  Un marché aux votes hypothétique
              E.  L’impact de l’indivisibilité et ses causes techniques
              F.  La distribution du revenu comme cause de blocage de l’équilibre marginal
       III.  Récapitulation et conclusions
       IV.  Résumé
TROISIÈME PARTIE – Effets spécifiques des coûts de l’information
CHAPITRE XI – S’informer
       I.    Le rôle de l’information dans la prise de décision
              A.  Le processus de prise de décision et ses coûts
              B.  La nécessité et la nature des principes de sélection
       II.   Comment choisir des principes de sélection de manière rationnelle
       III.  La quantité d’information qu’il est rationnel d’acquérir
       IV.  Le besoin de focaliser l’attention
       V.   Caractéristiques d’un système d’information rationnel
       VI.  Résumé
CHAPITRE XII – Comment les citoyens rationnels réduisent les coûts de l’information
       I.    Le flux d’information gratuite
              A.  L’essence et les sources de l’information gratuite
              B.  La quantité de données gratuites que reçoivent les citoyens
       II.   Comment les fournisseurs d’information focalisent l’attention
              A.  Collecteurs d’information professionnels et éditeurs
              B.  Groupes d’intérêt
              C.  Partis politiques
              D.  Le gouvernement
       III.  Comment des citoyens rationnels réduisent les coûts des données
              A.  Le problème et ses solutions fondamentales
              B.  Le transfert des coûts d’acquisition
              C.  Délégation de l’analyse et de l’évaluation comme moyen de réduire les coûts
              D.  La relation de la délégation avec les rendements de l’information
       IV.  L’impact différentiel du pouvoir de l’information
              A.  Variations de la capacité à utiliser des données politiques
              B.  Le coût de l’information et l’égalité de l’influence politique
       V.   Résumé
CHAPITRE XIII – Les rendements de l’information et leur réduction
       I.    Acquérir de l’information pour voter
              A.  Le rôle du différentiel partisan
              B.  Les éléments d’information et leur usage dans la prise de décision
              C.  Pourquoi réduire le différentiel partisan
              D.  L’impact de l’indivisibilité
       II.   Acquérir de l’information pour influencer la politique gouvernementale
              A.  La valeur des données se mesure par leur influence
              B.  Le coût de la communication
              C.  Pourquoi les hommes d’influence sont mieux informés que les électeurs
              D.  Disparité de l’influence et de la distribution du pouvoir
       III.  Résumé
CHAPITRE XIV – Les causes et les effets de l’abstention rationnelle
       I.    La participation aux élections lorsque le vote n’entraîne aucun coût
              A.  Pourquoi seuls les citoyens indifférents s’abstiennent
              B.  La nature de l’indifférence
       II.   La participation aux élections lorsque voter a un coût
              A.  Les coûts du vote et leurs effets comportementaux
              B.  Essence, volume et impact des rendements du vote
              C.  Comment des citoyens rationnels décident comment voter : résumé corrigé
              D.  La relation entre le comportement électoral et la distribution du pouvoir
       III.  Résumé
QUATRIÈME PARTIE – Implications dérivées et hypothèses
CHAPITRE XV – Commentaire sur les théories économiques du comportement gouvernemental
       I.    L’inconsistance des théories économiques traditionnelles du gouvernement
              A.  Le parti pris implicite dans la théorie traditionnelle
              B.  La faiblesse de ce point de vue
              C.  Pourquoi les économistes ont ignoré ce problème
       II.   La généralité des théories du comportement gouvernemental
              A.  Essais d’appliquer une même théorie à tous les gouvernements
              B.  Pourquoi a-t-on besoin de multiples théories ?
       III.  Résumé
CHAPITRE XVI – Propositions vérifiables dérivées de la théorie
       I.    Les hypothèses de base et leurs interrelations
       II.   Propositions spécifiques vérifiables
              A.  Déductions de l’hypothèse de la motivation du parti
              B.  Déductions de l’hypothèse de la rationalité du citoyen
              C.  Déductions des deux hypothèses
       III.  Résumé
Bibliographie
Index des noms
Index des matières

Excerpt


Introduction