Downloads

Les entités fédérées belges et l’intégration des immigrés

Politiques publiques comparées
First Edition

Alors que nombre de responsables flamands et francophones évoquent désormais l’échec de l’intégration des immigrés et des Belges d’origine étrangère, cet ouvrage dévoile magnifiquement les sources de l’action des autorités publiques flamande, bruxelloise et wallonne sur la question. Read More

Depuis plus de vingt-cinq ans, la politique d’intégration des immigrés a été transférée aux entités fédérées en Belgique. Depuis cette date, leurs politiques ont évolué dans des directions différentes. Ce livre traite des philosophies politiques qui président aux choix successifs opérés par les Communautés et les Régions sur cette problématique. L’auteure soutient que la différence essentielle entre les politiques d’intégration flamande et francophone concerne le degré distinct d’intervention publique sur la dimension culturelle de l’intégration.

La comparaison entre les dynamiques à l’œuvre dans les espaces francophone et néerlandophone rend compte de deux éléments clés qui expliquent les choix distincts en Flandre et dans l’espace francophone. Le premier est l’impact du Vlaams Blok puis du Vlaams Belang sur la politisation croissante de la question de l’intégration en Flandre. Le deuxième a trait à la volonté de bâtir une identité nationale flamande et une structure « stato-nationale » qui la façonne et la consolide. A contrario, la question de l’intégration reste longtemps peu politisée dans le spectre francophone et le poids électoral des nouveaux Belges y est plus substantiel qu’en Flandre.

Dans la phase contemporaine, la politisation s’est pourtant accrue au nord, au centre et au sud de la Belgique. Et l’interventionnisme va croissant. En Flandre, des responsables politiques souhaitent étendre le parcours de citoyenneté à certains groupes d’Européens alors que dans l’espace francophone, la Région wallonne et la Commission communautaire française s’apprêtent à l’installer.


Paperback - In French 20.00 €
Buy
Info Purchase this book on the website of our partner

Specifications


Publisher
Éditions de l'Université de Bruxelles
Author
Ilke Adam,
Collection
Political Science
ISSN
13786571
Language
French
Publisher Category
Publishers own classification > Political Science
BISAC Subject Heading
POL070000 POLITICAL SCIENCE / Public Policy / Immigration
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013-2019)
3283 SCIENCES POLITIQUES
Subject Scheme Identifier Code
Thema subject category: Regional, state & other local government

Paperback


Publication Date
21 May 2013
ISBN-13
978-2-8004-1539-0
Extent
Main content page count : 204
Code
1539
Dimensions
160 x 240 x 11 cm
Weight
374 grams
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


avatar

Interview

- 'Immigration : cette Flandre schizophrène', Marianne (édition belge), p. 40-41. Jun 15, 2013
Source
Ilke Adam and Nicolas De Decker
"Les entités fédérées et l'intégration des immigrés : tel s'intitule le livre, passionnant, qui décrypte les contradictions d'une Flandre tout à la fois multicuturelle et assimilationniste, et analyse la "mollesse" (sic) francophone sur ces thématiques."

Contents


Remerciements
Introduction
La fédéralisation de la Belgique et des politiques d’intégration
Protocole de recherche
    Posture épistémologique et méthode
    Construire une chaîne de preuves solides
         Les sources écrites
         Les entretiens
Présentation des chapitres
CHAPITRE I – Catégoriser les cadres de pensée inspirant les politiques d’intégration
La catégorisation des politiques d’intégration dans la littérature comparative
Une conceptualisation alternative des politiques d’intégration culturelle
    L’assimilationnisme interventionniste
    L’assimilationnisme laissez-faire ou l’universalisme
    Le multiculturalisme interventionniste
    Le multiculturalisme laissez-faire
Conclusion
CHAPITRE II – La Communauté française et les immigrés (1980-1993)
Une décennie de balbutiements d’une politique multiculturaliste interventionniste
Vers un cadre de pensée universaliste dominant
L’attitude hands off de la Communauté française
Conclusion
CHAPITRE III – La Région wallonne et l’intégration (1993-2011)
La nouvelle politique wallonne de l’intégration : un cadre de pensée mou
    La définition de l’intégration
    La définition du public cible
    L’absence d’instruments régionaux d’intégration
         Des mesures de discrimination positive ?
         Une politique transversale ?
         La création d’un instrument régional en dehors du décret « Intégration »
    Les centres (sous-)régionaux d’intégration ou la décentralisation administrative
    de la politique régionale
    Les initiatives locales
Changements de gouvernements et législatifs sans modification du cadre de
pensée (1999-2011)
    Un ministre Ecolo en charge de l’Intégration (1999-2004)
         Le renforcement de nouveaux acteurs
         Un soutien à l’associatif issu de l’immigration
    De retour aux socialistes, le nouveau décret de l’intégration (2004-2009)
Des débats consensuels et peu médiatisés
Conclusion
CHAPITRE IV – Bruxelles et l’intégration (1989-2011)
1989-1994 : la nouvelle Région de Bruxelles-Capitale s’occupe de l’intégration
Le transfert du PIC aux Commissions communautaires française et flamande de la
Région bruxelloise (1994-2004)
De l’insertion, de l’intégration et de la cohabitation à la cohésion sociale La COCOF
institutionnalise sa politique d’intégration
    Le nouveau décret bruxellois relatif à la cohésion sociale : l’institutionnalisation du cadre
    de pensée assimilationniste laissez-faire
         La rédaction du décret avant le passage au Parlement : les acteurs
         Un débat assez consensuel et peu médiatisé
    La mise en œuvre de la politique de cohésion sociale
Conclusion
CHAPITRE V – La Communauté flamande et l’intégration (1980-2011)
Une politique multiculturaliste renforcée à petits pas (1980-1999)
    Les balbutiements de la politique d’intégration flamande (1980-1988)
    Les percées électorales de l’extrême droite et le choix d’une politique
    d’intégration « positive » (1988-1991)
         La note de politique d’intégration du ministre Lenssens
         Un coup de pouce pour la politique d’intégration multiculturaliste interventionniste
    La politique multiculturaliste interventionniste institutionnalisée (1992-1999)
         Les notes de politiques d’intégration des ministres Demeester et Martens
         Les premiers pas vers une politique de mainstreaming de l’intégration
         La reconnaissance des organisations des personnes issues de l’immigration
         L’expansion du « secteur de l’intégration »
         Le plan stratégique relatif à la politique envers les minorités ethno-culturelles
         Le décret relatif à la politique flamande envers les minorités ethno-culturelles
    Vers un cadre de pensée « ambigu voire contradictoire » (1999-2009) ?
         Une politique assimilationniste s’ajoute à une politique multiculturaliste (1999-2004)
         Une nouvelle politique assimilationniste interventionniste : le décret
         d’intégration civique

         Le multiculturalisme, alive but changing
    Vers un nouveau cadre de pensée (2004-2009) ?
         L’attribution des droits spécifiques en question : le débat relatif au rôle des
         organisations des personnes issues de l’immigration

         Une politique d’intégration plus assimilationniste : la modification du décret
         d’
inburgering
         La politique de mainstreaming de la diversité culturelle est à nouveau renforcée
         D’une « politique des minorités » à « une politique de l’intégration » :
         le décret de 2009

Conclusion
CHAPITRE VI – Les politiques d’intégration comparées
Les cadres de pensée dominants : stabilité versus changement
L’appréhension de l’interventionnisme différencié
    Des pressions pour la divergence et la convergence des politiques d’intégration
    dans la fédération belge
    Sommes-nous une région ou une nation ? Sur l’importance du nationalisme
    sous-étatique pour comprendre la divergence des politiques publiques après dévolution
Conclusion
Conclusion générale
Les évolutions récentes des politiques d’intégration des entités fédérées belges
La construction de l’espace conceptuel bidimensionnel
Le multiculturalisme alive but changing
L’interprétation de l’interventionnisme différencié des politiques d’intégration
L’évolution des politiques publiques après dévolution
Annexes
Annexe 1. Liste des entretiens
Annexe 2. Les partis politiques en Belgique
Bibliographie
Liste des abréviations, acronymes et sigles

Excerpt


Introduction