Downloads

Les Établissements scientifiques fédéraux


First Edition

Preface by Philippe Mettens

Pour la première fois, des chercheurs analysent en profondeur les impacts culturels, scientifiques, sociaux et économiques des institutions scientifiques fédérales de Belgique. Read More

L’Institut royal météorologique, le Musée royal d’Afrique centrale, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, la Bibliothèque royale de Belgique sont quelques-uns des dix Établissements relevant de la Politique scientifique fédérale (BELSPO). Comme les autres institutions publiques, les Établissements scientifiques fédéraux sont souvent décrits comme des gouffres financiers. Le professeur Capron démontre au contraire qu’ils rapportent bien plus à la collectivité qu’ils ne lui coûtent.

Quels que soient les indicateurs qualitatifs retenus (insertion dans les réseaux de recherche, attractivité auprès du grand public, impact touristique, nombre et impact des publications scientifiques ou encore rôle pédagogique), nos Institutions scientifiques fédérales apparaissent au fil de ces lignes comme des acteurs aussi performants qu’incontournables.

En termes monétaires, l’étude montre que les dix Établissements scientifiques fédéraux relevant de BELSPO « génèrent, directement ou indirectement, une production de 266 millions d’euros en Belgique et l’emploi de 4 000 personnes, dont environ 2 400 personnes directement employées intra-muros ». Un euro de services produits par les Établissements « donne lieu, en moyenne, à la production d’un peu plus d’un euro de produits et services additionnels dans le reste de l’économie belge ». Autre apport majeur des recherches publiées dans cet ouvrage, le calcul du « multiplicateur » des contrats de l’Agence spatiale européenne (ESA) : il atteint 1,4 et les programmes spatiaux de la Politique scientifique fédérale ont directement généré, dans notre pays, entre 1 300 et 1 800 emplois industriels et scientifiques.

Les résultats présentés dans cet ouvrage montrent la performance d’un système – la Politique scientifique fédérale et ses composantes - dont les principaux facteurs de succès sont, à côté de l’excellence qui caractérise ses collaborateurs : la situation à l’échelon fédéral, la stabilité, la mutualisation d’un certain nombre de ressources (services d’appui...) et la recherche constante de synergies entre les entités (centres d’excellence thématiques...).


Paperback - In French 30.00 €
Info Purchase this book on the website of our partner

Specifications


Publisher
Éditions de l'Université de Bruxelles
Author
Henri Capron, Didier Boudewyn, Marie Depelchin,
Preface by
Philippe Mettens,
Language
French
Publisher Category
Publishers own classification > Business & Economics
BISAC Subject Heading
BUS024000 BUSINESS & ECONOMICS / Education
Onix Audience Codes
06 Professional and scholarly
CLIL (Version 2013-2019)
3305 SCIENCES ECONOMIQUES
Subject Scheme Identifier Code
Thema subject category: Educational: Economics

Paperback


Publication Date
30 August 2010
ISBN-13
978-2-8004-1488-1
Extent
Main content page count : 246
Code
1488
Dimensions
160 x 240 x 13 cm
Weight
452 grams
ONIX XML
Version 2.1, Version 3

Google Book Preview


Contents


 

AVANT-PROPOS
PRÉFACE | Philippe METTENS
INTRODUCTION
CHAPITRE 1 : Analyse des effets directs et indirects des activités d'intérêt public du
patrimoine et scientifiques
1.1. Les méthodes d’évaluation
       1.1.1. L’analyse coûts – bénéfices
       1.1.2. L’approche du BETA
       1.1.3. L’approche par les multiplicateurs
1.2. La mesure des impacts
       1.2.1. Effets directs
       1.2.2. Effets indirects
             1.2.2.1. Techniques d’évaluation existantes : portée et limites
             1.2.2.2. L’évaluation de court terme
PREMIÈRE PARTIE : La richesse des Établissements scientifiques fédéraux
et leurs performances
CHAPITRE 2 : Le pôle Musées
2.1. Conservation et diffusion culturelle
       2.1.1. Un patrimoine prestigieux
       2.1.2. évolution muséologique récente
2.2. Chiffres clés et impacts économiques
       2.2.1. Chiffres clés du pôle Musées
       2.2.2. Poids économique du pôle Musées (budget annuel)
       2.2.3. Évolution récente en matière de financement
       2.2.4. Impact touristique « intra-muros »
       2.2.5. Impacts économiques de long terme difficilement quantifiables
2.3. Éducation
2.4. Recherche scientifique
       2.4.1. Un pôle d’excellence académique
       2.4.2. Insertion dans les réseaux internationaux et synergies inter-ESF
             2.4.2.1. IRSNB
                 a) Les synergies réelles
                 b) Les synergies « potentielles »
             2.4.2.2. MRAC
             2.4.2.3. MRAH
             2.4.2.4. MRBAB
             2.4.2.5. L’évolution des synergies entre ESF
2.5. Engagement social et autres impacts sociétaux
       2.5.1. Engagement social
       2.5.2. Autres impacts sociétaux
2.6. Conclusion
CHAPITRE 3 : Le pôle Espace
3.1. Acquisition, traitement et diffusion de connaissances scientifiques et d’intérêt général
       3.1.1. L’Observatoire royal de Belgique (ORB)
       3.1.2. L’Institut royal météorologique (IRM)
       3.1.3. L’Institut d’aéronomie spatiale de Belgique (IASB)
3.2. Chiffres clés et impacts économiques
       3.2.1. Chiffres clés du pôle Espace
       3.2.2. Poids économique du pôle Espace (budget annuel)
       3.2.3. Évolution récente en matière de financement
       3.2.4. Impacts économiques de long terme difficilement ou non quantifiables
3.3. Éducation
3.4. Recherche scientifique
       3.4.1. Un pôle d’excellence académique
             3.4.1.1. Indicateurs de base des activités scientifiques
             3.4.1.2. Qualité des publications scientifiques
             3.4.1.3. Comparaison internationale
             3.4.1.4. Renommée et distinctions scientifiques
       3.4.2. Insertion dans les réseaux internationaux et synergies inter-ESF
             3.4.2.1. Méthodologie adoptée
             3.4.2.2. Synergies existantes
                 a) IRM
                 b) ORB
                 c) IASB
             3.4.2.3. Synergies inter-ESF potentielles
                 a) Les relations Terre – Soleil
                 b) Synergies potentielles
3.5. Autres impacts sociétaux
3.6. Conclusion
CHAPITRE 4 : Le pôle Documentation – Patrimoine
4.1. Acquisition, conservation et diffusion culturelle, patrimoniale et scientifique
       4.1.1. Les Archives générales du Royaume et Archives de l’État dans les Provinces (AGR)
       4.1.2. La Bibliothèque royale (BR)
       4.1.3. L’Institut royal du patrimoine artistique (IRPA)
4.2. Chiffres clés et impacts économiques
       4.2.1. Chiffres clés du pôle Documentation – Patrimoine
       4.2.2. Poids économique du pôle Documentation –  Patrimoine (budget annuel)
       4.2.3. Évolution récente en matière de financement
4.3. Éducation
4.4. Recherche scientifique
       4.4.1. Indicateurs de base des activités scientifiques
       4.4.2. Insertion dans les réseaux de recherche et synergies
             4.4.2.1. BR
             4.4.2.2. IRPA
             4.4.2.3. AGR
4.5. Autres impacts sociétaux
4.6. Conclusion
DEUXIÈME PARTIE : L’impact économique indirect des Établissements
scientifiques fédéraux
Chapitre 5 : L’analyse d’impact économique de court terme
5.1. L’approche par le tableau « entrées-sorties »
       5.1.1. Valeur ajoutée, effets multiplicateurs : la nécessité  d’un cadre d’analyse adapté
       5.1.2. Effets « fournisseurs » et « induits »
             5.1.2.1. Estimation des effets « fournisseurs » : exemple et formulation mathématique
             5.1.2.2. Calcul des multiplicateurs de type II
5.2. Impact économique de court terme du pôle Musées
       5.2.1. Impact des activités « intra-muros »
             5.2.1.1. Exemple de calculs détaillés : l’IRSNB
             5.2.1.2. Pôle Musées : IRSNB + MRAC + MRBAB + MRAH
       5.2.2. Impact « touristique » du pôle Musées en Belgique
             5.2.2.1. Impact extra-muros sur le secteur touristique belge
       5.2.3. Impact global du pôle Musées
             5.2.3.1. Contribution économique totale
             5.2.3.2. Estimation d’une borne inférieure de l’impact net
             5.2.3.3. Un cas particulier : les MRBAB
             5.2.3.4. Effet retour et piège de l’interprétation subjective
5.3. Impact économique de court terme
       du pôle Documentation – Patrimoine
       5.3.1. Impact des activités « intra-muros »
       5.3.2. Effets « touristiques » extra-muros
       5.3.3. Impact total de court terme du pôle Documentation – Patrimoine
5.4. Impact économique de court terme du pôle Espace
       5.4.1. Exemple de calculs détaillés : l’IASB
       5.4.2. Impact total de court terme du pôle Espace
5.5. Résultats globaux et conclusion
CHAPITRE 6 : Les bénéfices industriels indirects de la participation belge aux grands
programmes spatiaux
6.1. La méthodologie BETA
       6.1.1. Aperçu de la méthodologie BETA
             6.1.1.1. Quantification des effets économiques industriels
       6.1.2. Intérêts et limites de la méthodologie BETA
6.2. L’estimation des effets industriels indirects de la participation belge aux grands
       programmes spatiaux européens
       6.2.1. Résultats qualitatifs : effets de la collaboration des industriels avec le pôle Espace
       6.2.2. Estimation monétaire des bénéfices industriels indirects de la participation
                  belge aux grands programmes spatiaux : une nouvelle approche ex ante
             6.2.2.1. Les données collectées
             6.2.2.2. Méthode d’évaluation monétaire : une approche par les coûts
                          d’opportunité ex ante
       6.2.3. Résultats en termes monétaires
             6.2.3.1. Résultats pour l’échantillon de 14 entreprises industrielles
             6.2.3.2. Extrapolation à l’ensemble de l’industrie spatiale belge
             6.2.3.3. Emploi total, direct et industriel indirect, des travaux ESA
6.3. Conclusion
CONCLUSIONS
ANNEXES        
Annexe 1. Estimations de la valeur d’information des services météorologiques :
revue de la littérature
Annexe 2. Appréciation qualitative des impacts des ESF
Annexe 3. Glossaire, concepts, exemples et définitions des indicateurs
       1. Gardien culturel
       2. Attraction touristique (exposition du patrimoine)
       3. Lieu d’apprentissage et d’éducation (École)
       4. Recherche scientifique
       5. Autres impacts culturels
       6. Espace public, social et engagement civique
       7. Impacts institutionnels
       8. Développement économique / environnement
Annexe 4. Estimation des effets indirects et induits
Annexe 5. Multiplicateurs sectoriels
Annexe 6. Méthodologie BETA adaptée
BIBLIOGRAPHIE
LISTE DES ACRONYMES
LISTE DES GRAPHES ET ENCADRÉ
LISTE DES TABLEAUX

Excerpt


Introduction